Portail hippique
Connexion
Pseudo

Mot de passe



Mot de passe perdu ?

Pas encore membre ?
Inscrivez-vous !
Navigation

/  Index des forums » LE TROT » Les hommes du trot

     ≡  Il y a pire que le dopage


Nouveaux en premier  
 


§AKARAD # 131 ≡ Re: Il y a pire que le dopage
Groupe I
Groupe I
AKARAD
3535 posts depuis
le 29/2/2008
Très interessant ce sujet... Et très révélateur.... sur les effets dévastateur d'un corporatisme exarcerbé. J'imprime !!!
02.09.08 - 03:04 Profil

§antoine # 132 ≡ Re: Il y a pire que le dopage
Groupe III
Groupe III
antoine
453 posts depuis
le 9/3/2007
cc,
Citation :
Le but des oeillères, en courses, c'est que le cheval ne voit pas les autres arriver pour qu'il continue à s'employer, qu'il ne mette pas les freins.
Ou bien pour les chevaux peureux pour ne pas voir les autres et ne pas avoir peur, pour être concentré sur son boulot et pas seulement en courses, on peut aussi les utiliser le matin tous les jours.
C'est pour qu'il ne soit pas distrait.

ainebecrocus,
Citation :
Oui donc c'est bien la fonction que je leur connais et qui n'est pas cruelle du tout. J'avais cru qu'il y avait autre chose avec les oeillères.


Effectivement, du temps où les tracteurs n'existaient pas, les travaux des champs s’effectuaient avec des chevaux de trait. Et il n'était pas rare de voir ces chevaux munis d’œillères pour qu'ils soient à leur travail et regarde droit devant et non ailleurs de leur direction.
Maintenant ne connaissant pas le monde du galopeur, je ne sais pas pourquoi le port des œillères (certainement indirectement, car le port des oeillères ne fait pas mal) serait associé au mal.
Pour ce qui concerne la pile à bœuf, j'ai effectivement entendu parlé de cette pratique et de son mode opératoire.
Tout d'abords, je ne connais personne qui pratique cela. Ensuite je serais surpris qu'un grand nombre d'entraîneurs la pratique, car la plus part sont dans le métier par passion et pour ce qui concerne le trot (discipline que je connais la mieux, étant tout petit éleveur) beaucoup de ces professionnel meurt avec leurs chevaux (enfin après la retraite forcée "70ans").
Pour ce que je me suis laissais dire, cette méthode s'emploie en dernier ressort pour un cheval qui avait montré de la qualité et qui ne veut plus en jouer (ne veut plus se livrer "se battre").
La pile est un appareil qui délivre une décharge électrique par le biais de deux électrodes a son extrémité. Son application est presque toujours liée a une autre action "stimulus" (déboîtement d'un dos, baissement des oeillères, débouche oreilles, claquement de langue, Etc...). Le but recherché est que le cheval mémorise la combinaison du stimulus et de la pile, pour qu'en course le cheval se sauve au trot sous l'action du stimulus.
05.09.08 - 16:08 Profil
 

   

Rechercher

Mots clés :    

[ Recherche avancée ]

Permissions

Vous ne pouvez pas créer un sujet.
Vous ne pouvez pas éditer les sujets.
Vous ne pouvez pas ajouter des sondages.
Vous ne pouvez pas attacher des fichiers.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets.
Vous ne pouvez pas supprimer.
Vous ne pouvez pas voter.
XML / RSS

  • Rendez-vous sur C-F.fr

  • c-f.fr trot


    courses-france.com reste en ligne en tant qu'archive mais n'est plus en service.

    Rejoignez la communauté sur C-F.fr

    Les anciens membres de courses-france.com doivent aussi créer un nouveau compte pour pouvoir se connecter sur C-F.fr


    - Page créée en 0.11 Secondes -