Portail hippique
Connexion
Pseudo

Mot de passe



Mot de passe perdu ?

Pas encore membre ?
Inscrivez-vous !
Navigation
Qui est en ligne ?
#83 invité(s)
#3 membre(s)
#16172: Membres enregistrés

martial, legrandbleu, algodelasource1

Vous êtes Anonyme.
Inscrivez-vous maintenant !

/  Index des forums » LE GALOP » Courses de plat

     ≡  PRIX DU JOCKEY-CLUB 2006 (gr. I, Chantilly) : Darsi


Nouveaux en premier  
 


§linamix # 31 ≡ Re: PRIX DU JOCKEY-CLUB 2006 (gr. I, Chantilly) 04.06
Webmaster
Webmaster
linamix
3771 posts depuis
le 23/2/2002
De : Châteauroux
Sur le site du Prix du Jockey-Club, il y a les vidéos depuis 1994 mais pas (encore) la dernière édition.
05.06.06 - 14:15 Profil

§LALO # 32 ≡ Re: PRIX DU JOCKEY-CLUB 2006 (gr. I, Chantilly) 04.06
Groupe I
Groupe I
LALO
1590 posts depuis
le 4/8/2004
De : R.P
On installe déjà SHIROCCO ET HURRICANE RUN favoris de l'Arc à venir mais ces deux chevaux sont encore sur la lancée de leur fin de saison 2005. Auront-ils assez d'essence pour aller jusqu'en octobre ?
Immédiatement après le Jockey-Club et après le Derby, et avant même le Diane...
Il est vrai que la victoire de DARSI et celle de SIR PERCY donnent l'impression qu'aucun poulain ne domine la génération des 3 ans alors que chez les chevaux d'âge, on y voit semble-t-il beaucoup plus clair.
Quid de VISON CELEBRE ? Ce cheval m'avait particulièrement plu et la façon dont il avait taillé en pièce DARSI à Longchamp à ses débuts laissait augurer de belles victoires au niveau classique. On le dit hors-jeu, pas en état de courir.
Des nouvelles ?
05.06.06 - 16:45 Profil Visiter le site

§Lonray # 33 ≡ Re: PRIX DU JOCKEY-CLUB 2006 (gr. I, Chantilly) 04.06
Modérateur
Modérateur
Lonray
3191 posts depuis
le 19/3/2006
De : Colombiers ou Saint-Nazaire
D'après le prince Aga Khan, Vison Célèbre a connu des problèmes de santé et on devrait le revoir à l'automne si tout va bien.


05.06.06 - 17:19 Profil Visiter le site

§Jag_de_Bellouet # 34 ≡ Re: PRIX DU JOCKEY-CLUB 2006 (gr. I, Chantilly) 04.06
Course A
Course A
Jag_de_Bellouet
120 posts depuis
le 23/12/2004
Je n'ai pas vu la course: a-t-elle été sélective?
05.06.06 - 18:21 Profil Visiter le site

§Darshaan # 35 ≡ Re: PRIX DU JOCKEY-CLUB 2006 (gr. I, Chantilly) 04.06
Groupe II
Groupe II
Darshaan
660 posts depuis
le 30/12/2005
De : Allier
oui il y avait du train quand même, c'était un parcours assez limpide malgré le nombre de partants
05.06.06 - 18:29 Profil Visiter le site

§miss_flow # 36 ≡ Re: PRIX DU JOCKEY-CLUB 2006 (gr. I, Chantilly) 04.06
Groupe III
Groupe III
miss_flow
420 posts depuis
le 11/10/2004
De : Belgique
Merci Linamix !!! :D


"Que faire sinon mourir ou s'enivrer lorsqu'arrive le moment où la réalité n'est plus à la hauteur du rêve ?" (E.Delacroix)
:belgique:

*flöw*

05.06.06 - 18:58 Profil Visiter le site

§learsly # 37 ≡ Re: PRIX DU JOCKEY-CLUB 2006 (gr. I, Chantilly) 04.06
Groupe I
Groupe I
learsly
946 posts depuis
le 5/2/2006
De : Calvados
javoue que darsi était magnifique au rond
Superbe course fin de course de best name mais surtout de numide
faire ce quil a fait ds une course comme celle la il faut le faire!!
Moi je dis que Numide dans l'arc il va cartonné
05.06.06 - 20:51 Profil

§SeaBird # 38 ≡ Re: PRIX DU JOCKEY-CLUB 2006 (gr. I, Chantilly) 04.06
Groupe III
Groupe III
SeaBird
497 posts depuis
le 16/9/2002
De : PARIS
L’éternel recommencement…

A l’issu de l’arrivée de la « reine des classique » la fameuse course Paris - Roubaix, les vestiaires du vélodrome surnommés « le bureau des pleurs » résonnent des plaintes des concurrents malchanceux, faisant, devant des auditoires de circonstances ou bien à des oreilles compatissantes, les récits de toutes les occasions manquées et autres coups du sort qui les ont fait rater l’opportunité de graver leur nom au palmarès de l’épreuve et de repartir avec le trophée remis au vainqueur et tant convoité : un pavé !

A chaque fois qu’un Prix du Jockey-Club ne sacre pas le favori logique ou supposé de la course, des tribunes de Chantilly à la gare du Nord et désormais sur ce forum, les commentaires des parieurs infortunés ou des sportsmen déçus avancent les circonstances de course pour expliquer l’incongruité du résultat. Suivant les années il peut s’agir de : La monte désastreuse de tel jockey, du manque de train, du passage bouché pour le « vainqueur moral » (cette année il s’agit de NUMIDE parait-il) et désormais de la distance qui n’est plus que de 2100 mètres.

Pourtant, depuis que je manifeste un peu d’intérêt pour les courses de chevaux, soit depuis un peu plus de quarante ans, force m’est de constater que la victoire du meilleur trois ans dans cette épreuve est loin d’être la règle et que près de la moitié des chevaux figurant au palmarès n’avait: Soit rien gagné d'important avant leur sacre, soit n’ont plus rien gagné après.

C’est, entre autres, une des raisons pour lesquelles les instances de France Galop ont raccourci l’épreuve suite à l’arrivée « gag » de BLUE CANARI en 2004 dont l’entraîneur estimait qu’il n’avait pas qualité suffisante pour être au départ ! De toutes manières si un propriétaire ou un entraîneur estime qu’il dispose d’un sujet exceptionnel sur 2400 mètres il suffit de lui faire traverser la Manche et d’infirmer le postulat suivant lequel : Les participations françaises au Derby d’Epsom, sont devenues inversement proportionnelles au développement des transports…

Alors après une première édition de ce jockey club new-look remporté par un poulain* n’ayant jamais couru au-delà de 1600 mètres voici donc la victoire d’un DARSI dont la dernière performance est une victoire acquise sur 2500 mètres**. Preuve s’il en est, qu’il faudra plusieurs éditions de cette épreuve pour en faire sereinement l’évaluation.

Quant à prétendre que ce NUMIDE est le vainqueur moral de ce Jockey-Club 2006, j’ai le sentiment que celles et ceux qui le pensent et les chroniqueurs de Paris Turf qui l'écrivent sont frappés d’amnésie, SULAMANI en 2002 et BLUE CANARI en 2004 étaient au moins aussi loin de la tête de la course à l’entrée de la ligne droite et l’un comme l’autre ont du passer, à travers le peloton, de la corde vers l’extérieur pour trouver leur salut.
Conclusion NUMIDE n’est sûrement pas SULAMANI et, je ne vais pas me faire que des amis, Ioritz Mendizabal n’est pas Thierry Thulliez non plus (à Chantilly tout au moins).




* Même si SHAMARDAL a bénéficié de toute la rouerie de son jockey pour chaparder l’épreuve en 2005, la défaite d’HURRICANE RUN est bien plus imputable au manque de métier de Christophe Soumillon qu’à la distance ou l’habilité de Lanfranco Dettori, d’ailleurs à 20 mètres près HURRICANE RUN serait toujours invaincu. Car, cela s’est de nombreuses fois vérifié, dans les courses sans train le premier qui démarre est souvent le premier au poteau.

** Avant sa victoire en 2002, SULAMANI certes invaincu n’avait rien gagné d’autre qu’une listed le Prix de l’Avre sur 2400 mètres et malgré le choix de Thierry Thulliez de le monter plutôt que WITHOUT CONNEXION celui-ci a gagné à une cote P.M.U de 19/1 il me semble.
06.06.06 - 19:31 Profil

§PEINTRECELEBRE # 39 ≡ Re: PRIX DU JOCKEY-CLUB 2006 (gr. I, Chantilly) 04.06
Course A
Course A
PEINTRECELEBRE
121 posts depuis
le 9/9/2003
Il ya beaucoup à dire sur l'édition 2006 du Prix du Jockey Club (parrainé cette année par Mitsubishi Motors, un sponsor à la hauteur de l'évènement), dont la distance, on s'en souvient, a été ramenée l'an passé à 2100mètres, par les grâces d'une réforme judicieuse. On soulignera dans un premier temps que Dimanche, la course menée à un train soutenu, a permis aux meilleurs de se montrer, même si les circonstances ont pu avoir un impact sur l'ordre d'arrivée.
La sélection s'est opérée et c'est la tenue qui a prévalu comme on peut s'y attendre sur un tel parcours, dès lors qu'il y a du train. A cette condition, dans la majorité des cas, un Jockey Club régulier offrira sur 2100 un niveau de sélection au moins aussi satisfaisant qu'un Jockey Club sur 2400, à ceci près que :

1/ Les lots seront désormais plus fournis, y compris en présence de favoris logiques, qui autrefois faisaient déguerpir tout le monde (Est-ce celà la sélection?).
2/ On y trouve maintenant des milers qui par le passé désertaient le classique cantilien, avec pourquoi pas des révélations (Exemples récents : Daylami/Azamour jamais vus sur 2400 avant leurs 4 ans et qui ont tous deux remporté les King George...). Combien de gagnants de Poule d'Essai sont restées sur le mile ces dernières décennies, alors qu'existaient peut-être -et même sûrement- dans leurs gènes des potentialités de tenue, jamais éprouvées...? C'est pourtant celà la vraie sélection.
3/ Le rating moyen de la course va s'en trouver réhaussé : déjà l'an passé, mieux qu'à Epsom. Troisième dans l'édition 2005, Laverock vient de conquérir ses galons de gagnant de groupe1, tandis que Hurricane Run et Shamardal ont été consacrés comme les meilleurs chevaux du monde par les classements internationaux. N'est-ce pas celà la sélection ? (N'oublions pas que ce n'est pas la distance qui avait battu Hurricane Run... je ne le dirai plus)

Tout celà améliore très sensiblement l'image, le prestige, la médiatisation et la qualité de nos courses, ce qui est bien un des objectifs poursuivis tandis qu'un éventuel impact négatif sur la qualité de notre patrimoine génétique, à moyen-long temre, ne me paraît pas prouvé .

Le favori de la course était Aussi Rules, vainqueur d'une médiocre Poule d'Essai qui revenait de droit au trop brillant Stormy River. Influencés par la victoire de Shamardal l'an passé, les britanniques envisageaient la victoire, tout comme les professionnels et les parieurs. C'était un peu vite oublier que Shamardal était un champion de très haut niveau et Aussie Rules (tout comme Olympian Odyssey), s'il avait parfaitement raison de se présenter Dimanche, n'avait pas sa classe, condition sine qua non pour permetrre à des milers (supposés) rallongés de l'emporter, qu'il y ait du train ou non.

C'est Darsi qui s'est imposé. Son profil, sa victoire rappellent Natroun, vainqueur en 1987 face à Trempolino. Il a a gagné en bon poulain, solide, bénéficiant d'un excellent parcours (comme la plupart des gagnants classiques, on l'oublie bien souvent...) et remarquablement piloté par Soumillon. Une nouvelle fois on ne peut être qu'admiratif devant la réussite de l'élevage du Prince Aga Khan (le meilleur élevage du monde, et non pas celui de Juddmonte comme on a coûtume de le lire ou de l'entendre)
Darsi est un fils de Polish Precedent qui, sous les couleurs de Cheikh Mohammed et la férule d'André Fabre remporta 7 courses de rang dont le doublé Le Marois/Moulin avant de s'incliner face à son...3/4 frère Zilzal dans les Queen Elisabeth Stakes. Un fameux duo de milers. Mort en Juin 2005, Polish Precedent s'est assez bien comporté au haras : on lui doit notamment le multi-millionaire Pilsudski, le fougueux Rakti, le solide Polish Summer, la classique Pure Grain, et plus récemment Court Masterpiece gagnant du dernier Prix de la Forêt.
La lignée maternelle est connue des sportsmen, car bien pourvue en caractères gras : Darashandeh, mère de Darsi, fût une bonne pouliche en 1997, 2ème du Pénélope, 4ème du Saint Alary mais non pacée dans le Prix de Diane de sa compagne de couleurs Vereva.Elle n'avait rien produit de notable avant notre sujet, mais en digne fille de Darshaan, exceptionnel étalon et père de mères, elle a a maintenant fait son devoir. La grand-mère de Darsi est Daralinsha (Empery*) bonne gagnante du Prix Minerve en 1987. Elle descend d'une vieille souche Boussac qui remonte à Pretty Lady mère d'Abdos, un gagnant du Grand Critérium, qui a apporté à l'élevage de l'Aga Khan de remarquables apports en tant que père de mères: Akarad, Akiyda, Sadjyid, Darara et...Darshaan ! Je vous laisse découvrir la subtilité du papier de Darashandeh...et comment on en arrive à élever un gagnant de Derby.

Les dauphins de Darsi peuvent nourrir quelques regrets et la question se pose de savoir si le meilleur s'est imposé. Best Name, très bon finisseur, Arras trop vite en tête et manifestement plus tendre que le vainqueur et surtout le très compliqué Numide : un départ calamiteux, une ligne droite pas mieux et un rush étourdissant. Peut-être est-ce lui le meilleur...En temps normal, il faudrait analyser cette course avec la plus grande circonspection quant à la qualité du lot : de faibles écarts à l'arrivée, des poules de produits peu convaincantes. Pour ma part je considère qu'une des particularités de ce millésime est que nombre de compétiteurs ont encore une réelle marge de progression. Même si l'on peut penser qu'il n'y a pas cette année de sujets sortant de l'ordinaire, je reste donc, de façon relativement optimiste, dans l'expectative de revoir Darsi bien sûr, mais également Best Name, Arras, Numide et...Visindar, Vison Célèbre, Gentlewave- dont j'aimerais qu'on me dise pourquoi on l'a envoyé en Italie. André Fabre nourrissait-il le rêve fou de remporter 3 des 4 grands derbies de Juin...?
Pour en revenir à 1987, l'arrivée Natroun/Trempolino suscita à peu près les mêmes commentaires qu'hier. Natroun monté au millimètre par Saint Martin, l'emporta mais ne confirma jamais pas plus que les autres à l'exception de Trempolino qui s'affirma comme un premier plan, enlevant haut la main l'Arc 1987. Même disputé sur 2400 mètres, le Prix du Jockey Club n'a pas toujours consacré le meilleur...la sélection est parfois défaillante...

* Empery : un nom revenu sous les feux de l'actualité ces derniers jours en sa qualité de dernier Derby Winner français à Epsom (mais aussitôt retombé dans les oubliettes hélas...)
06.06.06 - 19:55 Profil
 

   

Rechercher

Mots clés :    

[ Recherche avancée ]

Permissions

Vous ne pouvez pas créer un sujet.
Vous ne pouvez pas éditer les sujets.
Vous ne pouvez pas ajouter des sondages.
Vous ne pouvez pas attacher des fichiers.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets.
Vous ne pouvez pas supprimer.
Vous pouvez voter.
XML / RSS

- Page créée en 0.13 Secondes -