Portail hippique
Connexion
Pseudo

Mot de passe



Mot de passe perdu ?

Pas encore membre ?
Inscrivez-vous !
Navigation
Qui est en ligne ?
#81 invité(s)
#22 membre(s)
#16172: Membres enregistrés

canderel, Nihok, NORDTROT, JAFA, manu2509, goldiready, vaillante, Kirk, Brian78, cdd, nico17, AUT, Aswanos, Eleazar75, Lemaitre, crazy, jeanjean36120, cristina, Loes, Jojotrot, kotkijet86, Larry_Caw

Vous êtes Anonyme.
Inscrivez-vous maintenant !

/  Index des forums » CONNAISSANCE DU CHEVAL » Point de vue équestre

     ≡  Les bons chevaux : peut-on les reconnaître ?


Nouveaux en premier  
 


§Skar # 51 ≡ Re: Les bons chevaux : peut-on les reconnaître ?
Course A
Course A
Skar
105 posts depuis
le 27/9/2010
Bonjour,

Je reviens vers vous pour vous faire part de l'évolution psychologique de ma jument que j'ai mis en avant par rapport à la problématique de départ. La jument répond de mieux en mieux aux effets de l'entraînement et fait ce qu'on lui demande sans rechigner. Elle garde cette tendance à coucher les oreilles lorsque je lui demande d'accélérer vivement. Je ne l'avais pas précisé mais elle accuse toujours un surpoids de 50kg environ. Ce surpoids doit contribuer à son manque d'allant qui est en voie d'être réglé. J'aime les chevaux qui tirent, qui ont envie d'y aller. Elle, est plutôt poussive. Il me faut la solliciter assez souvent pour qu'elle maintienne son allure sinon, elle est capable de débrayer (sensation très désagréable). Néanmoins, après un effort, elle ne semble pas particulièrement affectée et garde un oeil "vif".

Que pensez-vous de son "portrait" psychologique pour un cheval de compétition ?
03.05.12 - 12:17 Profil

§Platon # 52 ≡ Re: Les bons chevaux : peut-on les reconnaître ?
Groupe I
Groupe I
Platon
1581 posts depuis
le 20/2/2007
De : La Vienne (86)
Bonjour Skar,

bravo pour l'évolution au travail.

l'entrainement, c'est aussi : prendre l'habitude de ....., s'adapter à ...., acquérir, se perfectionner? .....

Alors en pareilles circonstances, je ne demanderais pas d'accélération vives. mais au contraire, une progression acceptée plus "fondue" pour éviter de rentrer dans un processus de grimaces, et .... de réticences et risque de refus.

Quels est le physique de cette jument ?
musculature, poids, ossature, taille, forme de la sole des pieds, sortie d'encolure, attache de reins, forme du garrot, ... tous ces indices donnes des renseignements sur le psychisme, le tempérament. (Une photo ?)
Il faut bien se dire que, comme pour les humains, tous les chevaux ne sont pas des athlètes.


Platon : Blog: Les petits éleveurs de PS
Site collection équestre : www.psreditions.com
"Le bruit ne fait pas de bien ; le bien, pas de bruit."
03.05.12 - 15:36 Profil

§Skar # 53 ≡ Re: Les bons chevaux : peut-on les reconnaître ?
Course A
Course A
Skar
105 posts depuis
le 27/9/2010
Merci Platon.

Je suis d'accord pour le principe de progressivité. Mais de manière très ponctuelle, je lui donne quelques piqûres de rappel pour qu'elle prenne conscience d'allures plus vive avec moi sur son dos. C'est uniquement à but "pédagogique" par conséquent, je ne la pousse pas dans ses retranchements, j'essaie d'être à l'écoute autant que faire se peut.

C'est une jument que j'entraîne pour la discipline de l'endurance.

Voici le physique de la jument (c'est effectivement intéressant de lire vos réactions) :

La première chose qui frappe lorsqu'on la voit, c'est son look de poney. Un petit gabarit d'1m47 tout en rondeur avec une nette tendance à l'embonpoint. Si son papier ne nous assurait pas de son origine, nous ne pourrions guère deviner que c'est un pur sang arabe.
Elle est assez bien proportionnée et arbore un modèle agréable à l'oeil. Son encolure est plutôt fine et assez courte. Elle a un modèle porteur, des jambes fines avec des pâturons et des canons courts. Elle est très légèrement cagneuse. Une autre particularité attire l'attention, c'est la longueur de son arrière main, c'est une jument de type "propulseur" qui engage fort sous sa masse.

Elle a dans son pedigree d'excellentes souches de courses de plats de Tunisie par sa mère. Son père lui, regroupe quelques éléments de renom en endurance.

Lorsqu'on la voit se déplacer, on oublie son "côté" poney, elle développe de très bonnes allures et engage très bien au pas, comme au trot et toujours avec légèreté et efficacité.

Contrairement aux autres arabes, lorsqu'elle galope, sa queue n'est pas en panache, son arrière main s'abaissant fortement.

Ses sabots sont assez larges et bien ronds. elle a peu de talons.

Je pense qu'avec un bon entraînement et une alimentation plus en phase avec son métabolisme, nous aurons une jument qui perdra son look de poney et nous aurons à mon sens un coursier fin.

Je l'ai depuis environ un an. Avant elle vivait à 800m d'altitude sur des terrains escarpés. C'est dans cet environnement qu'elle a grandit.
03.05.12 - 19:13 Profil

§Valerya # 54 ≡ Re: Les bons chevaux : peut-on les reconnaître ?
Groupe I
Groupe I
Valerya
2748 posts depuis
le 5/7/2008
Ce qui m'étonne dans vos propos, c'est que l'on ne trouve aucune caractéristique des arabes dans vos propos: ils sont rarement rétifs, au contraire très courageux et gentils.
N'êtes-vous pas sûr de la surentrainer pour qu'elle réagisse ainsi?

Ce sont des chevaux qui se livrent beaucoup plus quand ils établissent une connivence avec leur entourage et ne supportent pas les cavaliers agressifs.

Le bémol: c'est la taille et les pieds. Pour l'endurance, il vaut mieux avoir des talons et un gabarit normal.


"Visez la lune, même si vous échouez vous serez parmi les étoiles." Oscar Wilde
03.05.12 - 19:59 Profil

§Skar # 55 ≡ Re: Les bons chevaux : peut-on les reconnaître ?
Course A
Course A
Skar
105 posts depuis
le 27/9/2010
Valerya,

On ne peut pas généraliser "le vivant". Les chevaux, quelque soit la race, ont chacun leurs personnalités propres. Il y a certes, des tendances, mais en aucun cas d'uniformités. Ma jument, même dans son modèle, s'écarte de la tendance habituelle de l'arabe d'occident. Pour l'entraînement, nous en sommes encore au début et compte tenu de son embonpoint, je me dois de lui fournir un entraînement léger afin de ne pas abîmer ses articulations.

Et puis, mon but étant justement de créer une entente, de mettre en place une collaboration où résidera confiance et respect. Il y a quelques années, je l'aurais vendu "sans me prendre la tête". Aujourd'hui, c'est parce qu'elle est compliquée qu'elle m'intéresse. L'une des qualités de l'homme de cheval, c'est sa capacité de s'adapter à son sujet.

Je l'ai testé sur une petite course de 20km (qu'elle a d'ailleurs gagné). Cela m'a permis de la connaître dans une circonstance particulière et d'avoir une vision plus précise.
03.05.12 - 22:12 Profil
 

   

Rechercher

Mots clés :    

[ Recherche avancée ]

Permissions

Vous ne pouvez pas créer un sujet.
Vous ne pouvez pas éditer les sujets.
Vous ne pouvez pas ajouter des sondages.
Vous ne pouvez pas attacher des fichiers.
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets.
Vous ne pouvez pas supprimer.
Vous pouvez voter.
XML / RSS

- Page créée en 0.12 Secondes -