Portail hippique
Connexion
Pseudo

Mot de passe



Mot de passe perdu ?

Pas encore membre ?
Inscrivez-vous !
Navigation
Qui est en ligne ?
#46 invité(s)
#2 membre(s)
#16161: Membres enregistrés

ovnidangis, ivct

Vous êtes Anonyme.
Inscrivez-vous maintenant !

 
Echos  » De l'Amérique à l'Arc de Triomphe...
Envoyé par PEINTRECELEBRE le 14/1/2005 10:02:33

Les secrets impénétrables de l'avenir (proche ou lointain)

Jag de Bellouet
Jag de Bellouet
On commencera le propos par l'actualité : Jag de Bellouet, dont la domination sur le trot hexagonal est telle qu'il semble vouloir réduire la glorieuse incertitude du Turf cendré à sa portion congrue, comme le firent en leur temps Ourasi ou Bellino II ( car il est de bon ton, et à juste titre, de comparer Jag avec ce dernier ) : de fait, on voit très mal comment la victoire pourrait lui échapper dans l'Amérique. Ce qui me travaille un peu plus, c'est le cas Kesaco Phédo, un véritable mystère : je n'ai pas souvenir d'un vainqueur de Prix d'Amérique aussi délicat. A vrai dire, son entourage semble incapable de comprendre les scories qui viennent dérégler sa belle mécanique, mais gardons nous bien de juger (faute de compétences, d'informations, de relations chamanes ou cartomanciennes mais surtout comme le dit Jacques Chardonne parce que juger c'est exiger trop de conscience de soi, on ferait bien de s'en rappeler plus souvent, moi le premier).


Trot  » Finale du Grand National du Trot 2004
Envoyé par Goodbyehalo le 21/12/2004 18:39:59

Les généraux quittent le champ de bataille

Général du Lupin et Général du Pommeau
Les deux "généraux"

Ce dimanche 19 décembre 2004, à Vincennes avait lieu la finale du Grand National de Trot. En marge de cet événement, deux champions foulaient une dernière fois la cendrée du Temple du Trot. Atteints par la limite d'âge pour un trotteur en France, 10 ans, Général du Pommeau et Général du Lupin étaient en piste pour faire leurs adieux au public de Vincennes.

Général du Pommeau, que l'on ne présente plus eut égard à son fabuleux palmarès (voir par ailleurs " Général du Pommeau, la fin d'une fabuleuse carrière "), a été retiré de la compétition à la fin de l'été. Invité pour ouvrir le défilé de la finale du Grand National de Trot, il se consacrera maintenant à plein temps à sa carrière d'étalon, entamée il y a quelques saisons déjà.


Plat  » Breeders' Cup - Un avant goût d'Amérique
Envoyé par Goodbyehalo le 13/10/2004 16:41:40

Breeders' Cup 2004Officieux championnat du monde des pur sang, la Breeders' Cup, avec ses multi millions de dollars d'allocations, rassemble généralement les meilleurs chevaux du monde dans huit courses sensationnelles.

Point culminant de la saison hippique, elle a été créée en 1984 pour couronner les chevaux les plus rapides, les 2 ans les plus prometteurs, les meilleurs chevaux sur l'herbe. Le meilleur des meilleurs étant une appellation décernée au vainqueur de la dernière course de la journée, et aussi la plus richement dotée : le Breeders' Cup Classic, avec ses quatre millions de dollars d'allocation totale.

La Breeders' Cup c'est aussi et surtout un spectacle fascinant : les spectateurs ne connaissent aucun répit à partir du moment où les chevaux entrent sur la piste pour la première course, le Distaff, jusqu'à ce que la couronne de fleurs entoure l'encolure du vainqueur du Classic, à la tombée du jour. Des fins de courses à couper le souffle, des surprises renversantes, un charme international inégalé, la Breeders' Cup c'est tout ça...



- Page créée en 0.11 Secondes -