Portail hippique
Connexion
Pseudo

Mot de passe



Mot de passe perdu ?

Pas encore membre ?
Inscrivez-vous !
Navigation
Qui est en ligne ?
#80 invité(s)
#26 membre(s)
#16167: Membres enregistrés

romance, ALCOR, titand, palstaan, herve46, JNM039346, DukeofMarmalade, nicoso, horacio13, steave, jls49640, Karukera, juve56, veve29, PALOU, jossopia, titoine, kotkijet86, Gribouille29, bego, tampoko, nicolas89, vieborg, Impala, Valerya, mattheo

Vous êtes Anonyme.
Inscrivez-vous maintenant !

 
Plat  » 2000 Guinées - Ouverture du département marketing de Coolmore
Envoyé par PEINTRECELEBRE le 30/4/2004 22:51:00

A la veille des saintes guinées anglaises, l’invincible armada de Coolmore hisse le pavillon de guerre.
Demain à Newmarket va se produire le phénomène annoncé du XXIème siécle, le dénommé One Cool Cat acheté à Keeneland pour la bagatelle de 3,1 Millions USD.
C’est acquis : ses adversaires doivent d’ores et déjà se résoudre à se disputer les miettes que le Roi consacré voudra bien laisser dans son sillage.


Plat  » Signé American Post
Envoyé par SeaBird le 26/4/2004 14:07:00

Même si ce dimanche à Longchamp le prix de Fontainebleau n’était pas officiellement la course la plus importante, la présence d’American Post et de Diamond Green dans celui-ci focalisait sur cette épreuve tout ce que la planète Turf compte d’adeptes.


Trot  » Une des dernières aux Bruyères (Rouen)
Envoyé par artus le 5/4/2004 5:50:55

Une des dernières aux Bruyères (Rouen)

Lundi, LORD DU PIN et les autres attireront les nostalgiques dans une des dernières belles courses d'un site des Bruyères, bientôt voué à disparaître... The show must go on!

Lundi 5 avril se disputera l'une des dernières réunions de l'hippodrome des Bruyères, dans la banlieue rouennaise. Certains regretteront amèrement ce site très bien implanté dans l'agglomération et desservi par une station de métro (Champ de courses). Même les hippodromes franciliens ne connaissent pas tous ce luxe...
Et il est vrai que s'il on a voulu longtemps maintenir cette situation privilégiée, la municipalité de Saint-Etienne-du-Rouvray n'a guère été coopérative car il s'agissait là de terrains forts intéressants pour mener d'autres projets. Et voilà l'hippodrome rouennais, qui après avoir perdu ses courses de galop il y a une dizaine d'années, va perdre ses belles tribunes en colombages, si typiquement normandes.



- Page créée en 0.11 Secondes -