Portail hippique
Connexion
Pseudo

Mot de passe



Mot de passe perdu ?

Pas encore membre ?
Inscrivez-vous !
Navigation
Qui est en ligne ?
#41 invité(s)
#1 membre(s)
#16157: Membres enregistrés

Hardatit

Vous êtes Anonyme.
Inscrivez-vous maintenant !

 
Plat  » L'année des cracks ?
Envoyé par PEINTRECELEBRE le 15/6/2005 8:09:45

Divine Proportions
Divine Proportions

Anthologie des couses de plat ?

Il est possible, chers amis, que l'on soit en train d'assister à la plus belle saison hippique de plat depuis des lustres. On pressent la très haute qualité de tous ces chevaux, dont certains nous rappellent fort à propos que la vitesse n'est pas l'ennemie de la tenue.

Génération classique :

Divine Proportions : hors de proportions ?
Ce qu'elle réalise depuis ses débuts tient à tous points de vue de la perfection, une notion rarissime chez les pur-sang à ce niveau de compétition. Elle se doit maintenant de confirmer face aux mâles et aux ainés qu'elle est de la pointure des Miesque, Three Troikas ou mieux encore... La malheureuse Vadawina devait être également d'une trempe exceptionnelle, car son accélération du St Alary, c'était quelque chose.


Plat  » Breeders' Cup - Un avant goût d'Amérique
Envoyé par Goodbyehalo le 13/10/2004 16:41:40

Breeders' Cup 2004Officieux championnat du monde des pur sang, la Breeders' Cup, avec ses multi millions de dollars d'allocations, rassemble généralement les meilleurs chevaux du monde dans huit courses sensationnelles.

Point culminant de la saison hippique, elle a été créée en 1984 pour couronner les chevaux les plus rapides, les 2 ans les plus prometteurs, les meilleurs chevaux sur l'herbe. Le meilleur des meilleurs étant une appellation décernée au vainqueur de la dernière course de la journée, et aussi la plus richement dotée : le Breeders' Cup Classic, avec ses quatre millions de dollars d'allocation totale.

La Breeders' Cup c'est aussi et surtout un spectacle fascinant : les spectateurs ne connaissent aucun répit à partir du moment où les chevaux entrent sur la piste pour la première course, le Distaff, jusqu'à ce que la couronne de fleurs entoure l'encolure du vainqueur du Classic, à la tombée du jour. Des fins de courses à couper le souffle, des surprises renversantes, un charme international inégalé, la Breeders' Cup c'est tout ça...


Plat  » Arc de Triomphe 2004. La montagne a accouché d'un BAGO.
Envoyé par SeaBird le 4/10/2004 15:11:45

Bago - Arc de Triomphe 2004
Bago et Thierry Gillet
Faute d'un vrai crack, ou reconnu comme tel au départ du 83ème Prix de l'Arc de triomphe, nous craignions tous que cette édition 2004 ne couronne un nouveau Tony Bin ou un Subotica voire un Star Appeal, tant les chances des uns et des autres semblaient équilibrées. Point de vue d'ailleurs partagé par les professionnels, les 19 partants l'attestent.
Pourtant, cette édition restera dans les mémoires et nul doute que désormais le résultat connu, celui-ci passera à postérité de l'épreuve et servira de référence à de futures éditions.

Il s'en est fallu de peu les choses ne fussent pas comme telle, tant ce filou de Christophe Soumillon semblait avoir course gagnée avec son Cherry Mix filant au poteau, lui qu'on n'attendait pas à pareille fête surtout sur un tel terrain.



- Page créée en 0.14 Secondes -