Portail hippique
Connexion
Pseudo

Mot de passe



Mot de passe perdu ?

Pas encore membre ?
Inscrivez-vous !
Navigation

Courses  : Anjou-Loire Challenge 2009, le 21 Mai au Lion-d'Angers
Envoyé par fletcherdebreon le 21/5/2009 7:56:44

Anjou-Loire Challenge 2009, le 21 Mai au Lion-d'Angers

Menaces grises sur les Dunes

Chriseti-Nuit Rochelaise-Ni Plus Ni Moins 



        Lauréate l'an passé de cette épreuve avec Nuit Rochelaise, qui tentera de rejoindre Imposant au palmarès comme double vainqueur de l'épreuve, l'écurie des Dunes n'a pas lésiné sur les moyens en lui adjoignant Natchez de Kerser, vainqueur du prix Saint-Sauveur (une listed) l'an passé à Auteuil et troisième des Drags, la consolante du grand steeple de Paris (Groupe II). Il fallait bien cela pour contrer la ligne de la course préparatoire, le prix Bourgonneau, représentée par les deux gris Ni Plus Ni Moins et Chriseti, qui avaient fini dans un mouchoir de poche devant Nadou, troisième. On se rappelle d'ailleurs qu'en 2007, l'année du sacre du regretté Le Krakatoa, la ligne de l'épreuve préparatoire avait parfaitement répété le jour J (Le Krakatoa, Kiwi du Manoir et Chriseti). Sans faire fi des chances des autres participants de l'épreuve, on peut légitimement penser que le vainqueur de l'épreuve sera probablement l’un de ses cinq chevaux. Néanmoins, d'autres chevaux comme Orgueil d'Anjou, en plein épanouissement,  L'Ange du Boulay, un vrai marathonien,  Lifesize, qui a battu Sarako à Compiègne, Mossburn, qui arrive frais sur la course, ou encore Korigan de Sourdon, de tous les combats, ont tout à fait le droit de prétendre à une belle place sur le podium. La course semble cette année plus homogène et de meilleure qualité que l'an passé, espérons simplement que le terrain ne soit pas aussi exécrable que l'an dernier, histoire que tous les concurrents puissent défendre leur chance à la régulière. La course s'annonce donc palpitante avec ses quatorze partants et devrait tenir toutes ses promesses.

Les participants :

N°1. CHRISETI (H. 9 ans)
         (April Night & L'Allier)

Eleveur: Mr & Mme Gondouin, Mr & Mme Leenders
Propriétaire: Joel Blandin
Entraineur : Etienne Leenders
Jockey : Julien Jouin
Gains: 147 835 euros, 5 victoires, 25 places en 42 courses
Chriseti

    Chriseti s'était présenté l'an passé en favori logique de la course, suite à son succès aisé dans le cross préparatoire. Malheureusement, le cheval s'était enlisé dans un terrain lourd, qu'il déteste et avait été inexistant, concluant lointain neuvième. Heureusement, par la suite, le gris d'Etienne Leenders a confirmé tout son potentiel en se montrant très régulier puisqu'il n'a plus déçu depuis cette fameuse course. Après un succès sur le cross du Lion le 15 août, il n'a trouvé qu' Iclan de Molières pour le devancer lors du grand cross de Craon. Ses deux accessits suivants dans le grand cross du Pin au Haras et dans le grand steeple-chase de Bordeaux confirment ses bonnes dispositions et une régularité retrouvée. Il vient d'effectuer une excellente rentrée dans la course préparatoire en se classant second derrière Ni Plus Ni Moins et en finissant fort après avoir patienté. Même s'il retrouve Ni Plus Ni Moins avec un kilo de désavantage, il aura logiquement monté en conditions sur sa rentrée et s'annonce donc redoutable. Il a de plus déjà prouvé sa tenue sur ce parcours, puisqu'il s'était classé troisième en 2007 de cette épreuve. La seule chose qu'on peut lui reprocher, c'est qu'il est assez fragile et n'est donc pas à l'abri d'un problème de santé qui peut provoquer un jour sans, même si cela fait plus d'un an que pareille mésaventure ne lui ait pas arrivé. Pour sa troisième participation à cette course, il va tenter d'offrir un premier Anjou Loire Challenge à Etienne Leenders, qui n'a toujours pas réussi à s'imposer dans cette épreuve bien qu'il présente plusieurs partants à chaque édition.
N°2. LIFESIZE (H. 10 ans)
         (Apeldoorn & Solaine)

Eleveur: Gilles Chaignon
Propriétaire: Gilles Chaignon
Entraineur : Gilles Chaignon
Jockey : Raphael Delozier
Gains: 79 315 euros, 3 victoires, 21 places en 32 courses
Lifesize
       
         Issu de l'élevage Chaignon (sa mère Solaine est une gagnante du grand cross de Pau), il sera le premier partant de l'entraîneur normand dans cette course. Il est en forme puisqu'il reste sur deux belles performances sur le cross de Compiègne, un de ses parcours de prédilection avec Corlay. Il a notamment fini second du grand cross derrière La Musica et en devançant le champion Sarako ainsi que d'autres éléments de bonne qualité. Sa ligne droite finale ce jour-la n'est pas passée inaperçue, le cheval refaisant énormément de terrain pour finir. La course suivante, il aurait vraisemblablement fini second si son gentleman n'avait pas tenté de titiller La Musica dans le dernier tournant. Suite à ses deux bons parcours, son entraîneur s'est laissé tenter par l'Anjou Loire Challenge, le cheval étant en pleine forme et ne disposant que de peu d'engagements. L'an passé il s'est montré régulier dans la discipline, enlevant son cross à Compiègne et en finissant troisième du grand cross de Corlay et quatrième du grand cross du Pin au Haras. Il avait joué de malchance dans le grand cross de Craon, en étant victime d'un aléa de course, alors qu'il allait bien aux avants postes. Néanmoins, il a plus le profil pour prendre une place que pour s'imposer. On notera par ailleurs que sa seule tentative sur le cross du Lion d'Angers n'a pas été concluante, mais le cheval rentrait ce jour-la dans une course de gentleman-rider et n'est pas forcément simple à utiliser en courses, étant très froid.

N°3. KAID DE CANDE (H. 11 ans)
         (Grand Tresor & Urbaine de Cande)

Eleveur: Succ JL. Deshaies
Propriétaire: Philippe Cottin
Entraineur : Philippe Cottin
Jockey : Jonathan Plouganou
Gains: 83 300 euros, 7 victoires, 22 places en 54 courses
Kaid de Cande

        Avec Korigan de Sourdon, il sera le vétéran de l'épreuve et lui aussi défend l'entraînement de Philippe Cottin. Malheureusement, il va disputer cette course l'année ou il est clairement en perte de vitesse, ses résultats de l'année étant pour le moins mauvais. Ses cinq courses de l'année ont en effet montré un Kaid de Candé, incapable de se montrer dangereux aussi bien à Saumur qu'au Lion d'Angers, deux hippodromes qui lui réusissaient parfaitement auparavant. Il a même été arrêté au Lion avant la mi-parcours  le dimanche de paques. Pourtant c'est un hippodrome qu'il affectionne puisque l'an passé, il y avait remporté un cross PMU. En 2007, il avait également réalisé une très belle année enchaînant les bonnes performances notamment à Molières et au Lion d'Angers, ou il avait battu un certain Iclan de Molières. Le cheval a beaucoup d'expérience en cross mais manifestement le mental et/ou le physique n'y est plus et on peut se demander ce qu'il vient faire au départ de cette course. Kaid de Candé, malgré tout son courage, a toujours évolué un ton en dessous des meilleurs et cette année on peut même penser qu'il est plusieurs tons en dessous. Cela constituerait donc une réelle surprise de le voir lutter à l'arrivée.

N°4. NATCHEZ DE KERSER (H. 8 ans)
         (Dounba & Riuscita)

Eleveur: Mme K. Drevet
Propriétaire: Ecurie des Dunes
Entraineur : Patrice Quinton
Jockey : Jerome Zuliani
Gains: 300 805 euros, 5 victoires, 18 places en 38 courses
Natchez de Kerser

    Patrice Quinton va-t-il nous refaire le coup de l'an passé avec Natchez de Kerser? Comme Nuit Rochelaise, Natchez de Kerser est un sujet de qualité sur le steeple et va débuter directement en cross dans cette grande épreuve et sur la distance marathon de 7 300 mètres. Connaissant les talents de dresseur et le sérieux de la maison, il est évident que Natchez de Kerser montre de bonnes dispositions à passer la terre mais cela reste malgré tout un handicap de débuter face des sujets plus aguerris. Il a montré une qualité sur le steeple-chase encore supérieure à celle de Nuit Rochelaise, puisque c'est un double vainqueur de Listed à Auteuil, un second du Président de la République en 2007, et un troisième de groupe II, le prix des Drags l'an passé à Auteuil. Autant dire qu'un Natchez de Kerser en pleine possession de ses moyens fait figure d'épouvantail dans cette épreuve même si la longue distance peut niveler les valeurs. Cette année, il s'est montré moins percutant à Auteuil, concluant néanmoins septième du président. Il est peut-être un peu écoeuré par Auteuil et passe pour ne pas apprécier les pistes trop assouplies. Jeudi au Lion, son entourage va donc lui changer les idées, en lui faisant découvrir une nouvelle discipline et un nouvel hippodrome, sûrement histoire de lui redonner du moral. Et si au passage, en prime, il y a un petit cheque de 50 000 euros, ça sera un déplacement plus qu'utile pour Natchez. En tout cas, vu ses gains (300 00 euros) et ses performances d'Auteuil, il sera l'attraction de la course. Par ailleurs, Jérôme Zuliani, le jockey maison, lui est associé et ne montera donc pas la tenante du titre Nuit Rochelaise.

N°5. QUE LOCURA (H. 7 ans)
         (Take Risks & Unacorda)

Eleveur: Mr Garnier, Mme Cygler et Mr Fracas
Propriétaire: Mme Joel Giteau
Entraineur : Jean-Yves Lepage
Jockey : Dominique Bidet
Gains: 56 180 euros, 2 victoires, 21 places en 33 courses
Que Locura

    Que Locura est le fer de lance de l'écurie de Jean-Yves Lepage, installé non loin du Lion d'Angers. L'écurie se fait donc plaisir en le présentant au départ de cette course. Que Locura a montré des moyens dans la discipline du cross. Cette année, il s'est classé second à Argentan et second à Durtal, battu par Bekalas du Tao, pour ses deux seules tentatives de l'année. Il avait également fait preuve d'une belle régularité l'an passé dans des catégorie moins relevées. Il a obtenu sa qualification pour l'Anjou Loire Challenge en s'emparant de la seconde place du grand cross de Vichy, sa meilleure performance à ce jour. Cependant; le lot de Vichy ne semblait pas être des plus relevés, même si le vainqueur Galopin de Baulieu a confirmé par la suite. Mais jugé sur cette valeur, il peut espérer prendre une petite place. Il s'est déjà produit sur le parcours de cross du Lion, y obtenant quelques accessits. Au papier il semble quand même nettement barré puisqu'il a été battu par Piter Rochelais cette année à Argentan, qui n'a joué aucun rôle ensuite dans la course préparatoire. Difficile donc de lui voir une chance sérieuse avant le coup, bien que le cheval n'a que sept ans et est susceptible de progrès. 

N°6. MOSSBURN (H. 9 ans)
         (Video Rock & Sorel)

Eleveur: Guy Cherel
Propriétaire: Christian Le Galliard
Entraineur : Christian Le Galliard
Jockey : Fernand De Oliveira
Gains: 128 260 euros, 4 victoires, 14 places en 33 courses
Mossburn
   
    Ancien pensionnaire de Guy Chérel, qui avait notamment fini troisième d'un prix Fleuret enlevé par un certain Cyrlight, Mossburn est entraîné depuis 2007 par Christian Le Galliard en bretagne. Il a d'ailleurs réussi une excellente année 2007 s'imposant dans le grand steeple de Dieppe et finissant second du grand steeple de Corlay et second à Auteuil. Pour ses débuts dans la discipline à Corlay pour le grand cross, il venait comme un gagnant lorsqu'il a chuté à la triple barre. Véritable nageur, il a profité de l'abominable été 2007 pour réussir d'excellentes performances. On retiendra notamment sa victoire platonique au Lion d'Angers dans le grand cross du pertre sur 4500 mètres, lorsqu'il battait Izmir du Cosquet, Kiwi du manoir, Nike du Rozel et Chriseti. Finalement rétrogradé à la troisième place pour avoir penché sur Izmir du Cosquet, il a  ensuite chuté à la dernière haie du grand cross de Craon, alors qu'il luttait pour la cinquième place. Malgré un été bien chargé, il a repris du service l'hiver suivant à Pau, ou il a fini lointain sixième du grand steeple-chase. Ensuite, à Fontainebleau, sur 6000 mètres, il a plafonné dans la phase finale se contentant d'une septième place. Son retour à Dieppe s'est mal passé et le cheval a alors disposé d'un bon break. Cette année, il n'a couru qu'à une seule reprise, remportant un steeple PMU sur l'hippodrome de Nantes au mois de mars. Jusqu'à présent, il n'a pas montré qu'il tenait la distance mais pour la première fois, il va se présenter avec de la fraîcheur sur ce genre de courses. Il peut très bien jouer un premier rôle comme être inexistant, c'est une affaire d'impression, des doutes subsistants sur sa tenue et sur sa forme physique actuelle mais il a indéniablement le potentiel pour s'illustrer dans ce genre de lots.

N°7. CORDENBALLAS (H. 7 ans)
         (Mansonnien & Gashaka)

Eleveur: P. Guerret
Propriétaire: Eric Lecoiffier
Entraineur : Eric Lecoiffier
Jockey : Stéphane Juteau
Gains: 30 805 euros, 10 places en 29 courses
Cordenballas

    C'est non seulement le moins riche au départ mais c'est également le seul cheval à n'avoir encore jamais franchi le poteau en tête. Ces prestations d'ailleurs ne retiennent pas spécialement l'attention. Il a participé cet hiver au meeting de Pau et il y a pris une seconde place dans un lot très faible, ce qui lui a permis d'obtenir sa qualification pour la course. Il a ensuite tenté sa chance à Mont de Marsan ou il a été arrêté avant de disputer le grand cross de Fontainebleau.  Il y a conclu à la septième place sans jamais faire illusion pour un meilleur classement. A Saumur, dans le grand cross de Printemps, il a fini sixième et dernier sans jamais donner l'impression d'inquiéter les premiers. Il n'a que sept ans mais il ne semble pas vraiment progresser de course en course. Il a couru à une seule reprise sur le cross lionnais et il y avait pris une obscure huitième place à très nette distances des premiers. Cela s'annonce donc extrêmement compliqué pour lui et il aura beaucoup de mal à faire aussi bien que son compagnon d'entraînement Maître Baratin, qui avait causé la surprise l'an dernier en prenant la troisième place.


N°8. ORGUEIL D'ANJOU (H. 7 ans)
         (Epervier Bleu & Sexy Volvone)

Eleveur: Mr G. Vaillant & Mr M. Aschero
Propriétaire: Etienne Leenders
Entraineur : Etienne Leenders
Jockey : Gabriel Leenders
Gains: 47 350 euros, 3 victoires, 8 places en 21 courses
Orgueil d'Anjou
   
    Trois jours avant un possible troisième sacre de Princesse d'Anjou dans le grand Steeple-chase de Paris, l'élevage de Gildas Vaillant sera-t-il déjà à l'honneur avec Orgueil d'Anjou? Ce n'est pas impossible tant le cheval a fait impression lors de son dernier succès sur le cross du Lion le 9 mai. D'ailleurs le style de son succès a incité son entourage à tenter l'aventure dans l'Anjou Loire, le cheval ayant gagné sans forcer et sans avoir eu une course dure. Le cheval se plait indéniablement au Lion (2 victoires en 2 cross) et est en pleine forme. A sept ans, il est encore tout neuf, ayant peu couru. Il a montré un peu de qualité en steeple en province notamment sur l'hippodrome de  Nantes en 2007. Cet hiver, il a débuté en cross sur le difficile parcours palois. Il y a obtenu plusieurs accessits dans des lots intéressants sans pour autant réussir à s'imposer. On notera toutefois que Ni Plus Ni Moins l'a nettement devancé lors du cross des gentlemen et qu'elle l'aurait également battu dans le Ferdinand Riant sans sa chute. Après une coupure, il a donc couru par deux fois sur le cross du Lion s'imposant plaisamment à chaque fois. Il monte de catégorie jeudi mais Gabriel Leenders l'a choisi plutôt qu'Ohé Lancelot, ce qui est plutôt bon signe. Il lui faudra quand même avoir bien récupéré de son dernier parcours, car il court à douze jours ce qui n'est pas dans les habitudes de la maison. Mais peut-être doit-on y voir un signe de confiance, un peu comme pour Don Mirande.

N°9. L'ANGE DU BOULAY (H. 10 ans)
         (Grand Tresor & All Blue)

Eleveur: Hervé Poirier
Propriétaire: Pascal Priollet
Entraineur : Eric Leray
Jockey : Stéphane Paillard
Gains: 102 405 euros, 7 victoires, 18 places en 38 courses
L'Ange du Boulay
  
     A dix ans, ce valeureux serviteur va disputer son troisième Anjou Loire Challenge, une course qui lui a toujours réussi jusqu'à présent. Il a fini troisième derrière Imposant et Iclan de Molières en 2006 et quatrième derrière Le Krakatoa, Kiwi du Manoir et Chriseti en 2007. L'Ange est un cheval régulier qui manifestement apprécie les 7300 mètres du Lion, puisqu'il y fait ses meilleures valeurs. C'est pourquoi il ne faut pas négliger ses chances même s'il semble un ton dessous de certains en classe pure. Après sa quatrième place de 2007, il a connu une interruption de carrière, puisqu'il n'est réapparu que seize mois plus tard à Ploërmel. Après une chute alors qu'il aurait certainement disputé l'arrivée, il s'y est ensuite imposé plaisamment avant d'enlever en fin de saison les grands cross de Segré et de Seiches sur Le Loir. Cet hiver, il a été disputé le meeting de Pau, prenant part à deux courses pour autant d'accessits. Il a notamment fini troisième du grand cross de Pau mais à nette distance du gagnant et en bénéficiant des circonstances de courses. Il vient de se classer cinquième de l'épreuve préparatoire mais la encore il finissait loin du trio de tête. Son entraîneur connaît une belle réussite cette année notamment à Auteuil mais on peut penser qu'il sera plutôt à la lutte pour une place que pour la victoire. En 2006, en étant monté patiemment, il avait profité de la lutte entre les favoris pour venir prendre la troisième place après un parcours très sage. L'histoire peut se répéter à nouveau cette année.

N°10. KORIGAN DE SOURDON (H. 11 ans)
         (Bright Dick& Elola de Pregas)

Eleveur: Mme Tasle d'Heliand
Propriétaire: Mme Guy Tasle d'Heliand
Entraineur : Philippe Cottin
Jockey : David Cottin
Gains: 150 252 euros, 8 victoires, 19 places en 41 courses
Korigan de Sourdon
   
    Le vétéran de la course (onze ans) prendra part à son quatrième Anjou Loire Challenge. Ses performances dans cette course se dégradent d'année en année. Après sa troisième place dans la première édition, il s'est ensuite classé quatrième en 2006, payant en fin de parcours le fait que son jockey ait joué la gagne avec Imposant et il finissait littéralement au pas. Il s'est ensuite malheureusement accidenté dans le grand cross de Craon dont il avait fini troisième derrière Sarako et Kami des Obeaux, ce qui rehausse sa performance. Après un retour satisfaisant à Craon en 2007, il avait déçu par deux fois au Pin au Haras en terrain collant avant de se réhabiliter en remportant le grand cross de Durtal à un rythme effréné. Avec l'age, il semble ne plus supporter le terrain lourd, raison pour laquelle il n'a pu se montrer dangereux l'an passé dans cette course (septième). Il a montré que même s'il n'évoluait plus à son meilleur niveau, il possédait quand même de beaux restes, ce qui lui a permis d'enlever deux cross au Lion d'Angers l'an dernier. Il s'est ensuite placé par deux fois sur le cross de Craon, quatrième du Télopée et cinquième du grand cross. Pour sa rentrée cette année, au Lion dans l'épreuve préparatoire, il a longtemps animé l'épreuve et n'a cédé que dans l'ultime ligne droite qu'il a abordée en seconde position. Il va une nouvelle fois donner tout ce qu'il a, mais cela semble difficile d'imaginer qu'il puisse prendre sa revanche sur les chevaux qui l'ont devancé en dernier lieu surtout sur cette distance qui semble dorénavant un peu longue pour lui.

N°11. NUIT ROCHELAISE (F. 8 ans)
         (Dress Parade & Jasmine Rochelaise)

Eleveur: Succ. Esnouf
Propriétaire: Ecurie des Dunes
Entraineur : Patrice Quinton
Jockey : David Verry
Gains: 184 015 euros, 5 victoires, 12 places en 24 courses
Nuit Rochelaise
   
    C'est ni plus ni moins la tenante du titre. Chose curieuse, elle présente une trajectoire diamétralement opposée à celle de Chriseti. En effet, l'an passé, Chriseti s'était montré décevant dans cette course avant de se réhabiliter par la suite alors que Nuit Rochelaise n'a pas confirmé sa brillante victoire. Bien que passant pour ne pas affectionner particulièrement les terrains très souples, elle avait su se sortir du bourbier pour s'imposer devant Lumière du Jour, les autres finissant en très net retrait. Elle a ensuite joué de malchance dans le grand cross de Craon en chutant au passage de route suite à une gène causée par d'autres concurrents. Son escapade anglaise à Cheltenham n'a pas été concluante non plus. Pour son retour, cette année à Compiègne, elle a encore une fois été malheureuse. Suite à un tassement dans le dernier tournant, elle a été contrainte de se dérober alors qu'elle galopait au niveau de Lifesize, futur second, et de Narvine Sale, future quatrième. Elle vient de rassurer sur sa condition en courant plaisamment à Lyon, finissant troisième tout près des deux bons steeple-chasers Swiss Note et Mercelin. Même si elle n'a pas pris un euro en cross depuis ses débuts victorieux, elle dispose assurément d'une bonne chance dans cette épreuve bien que l'opposition s'annonce plus coriace que l'an passé et qu'elle sera montée pour la première fois par David Verry. Elle va tenter de devenir comme Imposant une double lauréate d'Anjou Loire Challenge et d'enlever la troisième listed-race de sa carrière.

N°12. NI PLUS NI MOINS (F. 8 ans)
         (Kadalko & Almeida)

Eleveur: Haras de Saint Voir
Propriétaire: Pascal Journiac
Entraineur : Pascal Journiac
Jockey : Olivier Jouin
Gains: 100 240 euros, 8 victoires, 8 places en 20 courses
Ni Plus Ni Moins
   
    De tous les partants, c'est elle qui a le meilleur ratio victoire par course courue. Il faut dire qu'en fin d'année de quatre ans et en début d'année de cinq ans, elle a remporté la bagatelle de six courses consécutives dont cinq cross avant de se blesser sur le steeple de Pau. De retour l'année suivante, elle a pris trois accessits consécutifs montant en puissance au fil des courses. Elle a d'ailleurs été battue de peu à Compiègne par Luckyful du Repas, qui allait ensuite se balader en 2008 dans le grand cross devant La Musica, à son tour facile lauréate du grand cross de Compiègne 2009. A nouveau sur la touche suite à cette course, elle est revenue en fin d'année 2008 à Fontainebleau (seconde) avant d'enchaîner sur le meeting de Pau. Elle a fait un meeting quasiment sans fausse note, si ce n'est une chute lors de son dernier cross au petit passage de route alors qu'elle était la seule à pouvoir rivaliser encore avec Fassilado. Son entourage ayant déjà en tête l'Anjou Loire Challenge, elle n'a pas disputé le grand cross de Pau, histoire de conserver des forces pour la suite. Elle a pourtant battu Malberaux, le futur lauréat du grand cross de Pau. Ayant bien récupéré de sa chute, elle a pris la troisième place du grand cross de Fontainebleau derrière un Sarako, au top, et battue par Nadou, une spécialiste des lieux. En dernier lieu, elle a découvert victorieusement le cross du Lion d'Angers lors de la préparatoire malgré 70 kgs et malgré la belle fin de course de Chriseti. Elle est sur la brèche depuis un moment mais on sent qu'elle  monte sur ses courses et elle aura eu cinq semaines pour reprendre de la fraîcheur. Elle va tenter de faire mieux que son ancienne compagne de box Kiwi du Manoir, qui avait du se contenter de la seconde place dans cette épreuve. A noter qu'Olivier Jouin, qui était blessé en 2007 lors des grands cross de Craon et de l'ALC, et n'avait donc pu monté Kiwi du Manoir, sera en selle cette année sur le dos de Ni Plus Ni Moins.

N°13. OHE LANCELOT (F. 7 ans)
         (Baby Turk & Janville II)

Eleveur: Mr de Montfort
Propriétaire: Mme Etienne Leenders
Entraineur : Etienne Leenders
Jockey : Sébastien Zuliani
Gains: 60 750 euros, 2 victoires, 14 places en 25 courses
Ohe Lancelot
   
    C'est la troisième partante d'Etienne Leenders dans cette épreuve. L'an passé, elle avait déjà pris part à cette course en y prenant une courageuse cinquième place, après avoir fini seconde de la course préparatoire. Elle a ensuite fait son retour à la compétition dans le grand cross de Ploërmel dont elle a pris une honnête quatrième place dans un lot de qualité derrière Crisbarre, Hasard de la Motte et Nike du Rozel. Elle a participé cet hiver au meeting de Pau, pendant lequel elle a fortement déçu, ne pouvant prendre qu'une seconde place en cinq tentatives. Elle terminait néanmoins seconde de Thou In Gold dans le prix John Henry Wright mais le lot n'était pas des plus relevés ce jour-la. C'est vrai qu'elle a joué de malchance en chutant sur le plat lors du grand cross de Pau, mais elle a ensuite montré ses limites dans le prix Ferdinand Riant, terminant assez loin et sans être véritablement dangereuse. Elle n'a pas recouru depuis mais a fait un travail préparatoire sur le gazon lors de la dernière réunion PMU du Lion. Son jockey initialement prévu Gabriel Leenders a préféré monter Orgueil d'Anjou, ce qui n'incite pas à un optimisme démesuré. Ohé Lancelot est une jument courageuse qui apprécie la longue distance mais elle semble évoluer un ton en dessous des meilleurs. Il est difficile d'imaginer qu'elle puisse faire mieux que l'an passé.

N°14. NADOU (F. 8 ans)
         (Video Rock & Massada)

Eleveur: Bruno Vagne
Propriétaire: Philippe Peltier
Entraineur : Philippe Peltier
Jockey : David Berra
Gains: 87 830 euros, 2 victoires, 17 places en 29 courses
Nadou

    Nadou défend l'entraînement de Philippe Peltier qui a eu des partants en 2005 et 2006 dans cette épreuve et qui à chaque fois s'est imposé, notamment en réalisant le jumelé gagnant en 2005 avec Imposant et Galapagos. Galapagos est d'ailleurs issu du même élevage que Nadou. Dès lors, les chances de Nadou sont à prendre très au sérieux d'autant que ses performances plaident en sa faveur. Elle se présente au départ avec beaucoup de fraîcheur puisqu'elle n'a couru qu'à deux reprises cette année. Pour sa rentrée, après une absence d'un an, elle a confirmé tout son potentiel en se classant seconde du grand cross de Fontainebleau derrière Sarako, confirmant ainsi sa victoire obtenue en 2007 aux dépends de Le Krakatoa. Elle reste sur sa troisième place dans l'épreuve préparatoire, dans laquelle elle n'a pu rivaliser pour finir avec les deux premiers Ni Plus Ni Moins et Chriseti. Mais c'était la fameuse seconde course après une longue absence et elle découvrait en plus le cross lionnais. Elle avait d'ailleurs dominé Ni Plus Ni Moins à Fontainebleau. Nadou est une jument extrêmement régulière et la seule chose qu'on puisse lui reprocher c'est qu'elle ne gagne pas souvent, seulement deux victoires depuis le début de sa carrière. C'est une jument qui a essentiellement couru sur le cross palois, réalisant notamment un très bon hiver 2007/2008. Elle avait malheureusement chuté lors du grand cross cette année-la, alors qu'elle galopait librement en seconde position. Associée à David Berra, qui n'a jamais fini plus loin que second de cette course, elle a un bon rôle à jouer et s'annonce très compétitive pour une place sur le podium et même pour la victoire.

 

Liens relatifs


cc Re: Anjou-Loire Challenge 2009, le 21 Mai au Lion-d'Ang
Groupe I
Groupe I
cc
Inscrit le : 22/4/2008Envois : 2582
De : Pau
Très bel article, superbement illustré.
Merci Fletcher !

--
Oserez vous me défier sur http://cecedepau.labrute.fr ? :-P
Rejoignez mon clan : http://labrute.fr/team/68383 ;-)
21/5/2009 9:37 Profil

Anonyme Re: Anjou-Loire Challenge 2009, le 21 Mai au Lion-d'Ang



Bravo Fletch ! quel boulot ! vraiment superbe. Un vrai régal que de parcourir cette belle présentation, largement à la hauteur de l'événement.
Bravo encore et merci à toi.
22/5/2009 10:27

aqps Re: Anjou-Loire Challenge 2009, le 21 Mai au Lion-d'Ang
Listed-Race
Listed-Race
aqps
Inscrit le : 7/5/2005Envois : 229
De :
Bravo M. Fletcher(!!!) pour ce travail EXCEPTIONNEL et remarquable de présentation de cette course....désormais mythique.
Votre travail mérite à coup sur de notre part une vraie reconnaissance.
C'est pourquoi, nous allons réfléchir, lors d'une de nos prochaine réunion du Comité Directeur, au geste PUBLIC que nous allons faire.
Bien cordialement
Philippe FOUCHER
Pour la Sté des courses du Liuon
22/5/2009 12:29 Profil

Jeremy Re: Anjou-Loire Challenge 2009, le 21 Mai au Lion-d'Ang
Groupe III
Groupe III
Jeremy
Inscrit le : 8/12/2007Envois : 303
De : Bretagne
Il donne le trio dans la bannière, la classe !

En tout cas beau boulot !
23/5/2009 15:48 Profil

Anniec Re: Anjou-Loire Challenge 2009, le 21 Mai au Lion-d'Ang
Groupe I
Groupe I
Anniec
Inscrit le : 7/5/2006Envois : 2798
De :
Chapeau pour l'article ! Encore une fois bravo !
Et désolée de poster si tardivement, mais je n'avais pas vu que l'on pouvait mettre un commentaire. Je suis certaine que beaucoup d'autres c-f ont voulu vous féliciter et n'ont pas trouvé comment faire.

:bravo:
24/5/2009 19:24 Profil

Lecrack Re: Anjou-Loire Challenge 2009, le 21 Mai au Lion-d'Ang
Groupe I
Groupe I
Lecrack
Inscrit le : 3/1/2009Envois : 1352
De :
Bravo Fletcher

Chapeau
24/5/2009 21:23 Profil

acheval Re: Anjou-Loire Challenge 2009, le 21 Mai au Lion-d'Ang
Groupe III
Groupe III
acheval
Inscrit le : 21/12/2006Envois : 480
De :
Merci Monsieur Fletcher pour ce travail !
J'aimerais tellement qu'il y ait d'autres articles du même type plus souvent... Mais vous savez provoquer le manque, c'est la marque des Grands !
28/5/2009 12:44 Profil

  • Rendez-vous sur C-F.fr

  • c-f.fr trot


    courses-france.com reste en ligne en tant qu'archive mais n'est plus en service.

    Rejoignez la communauté sur C-F.fr

    Les anciens membres de courses-france.com doivent aussi créer un nouveau compte pour pouvoir se connecter sur C-F.fr


    - Page créée en 0.19 Secondes -