Portail hippique
Connexion
Pseudo

Mot de passe



Mot de passe perdu ?

Pas encore membre ?
Inscrivez-vous !
Navigation
Qui est en ligne ?
#88 invité(s)
#33 membre(s)
#16159: Membres enregistrés

KVDH, hassidjo, jc, fanchon, tabumo, iroisebleue, Simpson, LauraB, zalka, AmandaL, tlemon, Miloz, bzh44, Solvalla, vieborg, Gribouille29, wagram, eternel712, sportf1, tanus, BILAN, nicolas75, jtrotteur, iscla37, guiguidekouatz, boubert, TROT08, banban58, Tarteaumaroilles, franck5287, toto61, cdd, cristina

Vous êtes Anonyme.
Inscrivez-vous maintenant !

Plat  : King George 2004 - Dalakhani forever
Envoyé par PEINTRECELEBRE le 27/7/2004 22:01:00

King George 2004 - Dalakhani forever

Ramené aux balances par un Cheikh Mohammed radieux (c'est-à-dire une petite lueur dans les yeux), Doyen paraissait très fringant confirmant l’impression de dérisoire facilité qu’a inspiré sa victoire. Mais après la course, je ne devais pas être le seul à éprouver la sensation un peu amère que l’Arc était couru. Amertume vite compensée, car cette victoire et la performance de Sulamani remettent au goût du jour l’immense valeur de Dalakhani (mais aussi celle d'Alamshar le maudit), l’an passé, et il nous serait très agréable de revoir Super Célèbre et Mubtaker fouler-victorieusement- un champ de courses, pour faire siéger définitivement le vainqueur de l’Arc 2003 à côté des plus grands.

Hard Buck a fourni une prestation de choix confirmant les qualités de dureté qu’exigent les 2400 mètres d’Ascot, et récompensant la sportivité de son entourage, vertu du Turf autrefois cardinale, mais aujourd’hui raréfiée. (Avec cette tentative, l’entourage voulait-il exorciser le démon de Spend A Buck ?)
Sulamani a été contrarié dans son effort et s’est une nouvelle fois tenu trop près, perdant un premier accessit imperdable et confirmant l’incapacité de son entourage à comprendre ce cheval comme le souligne justement Sea Bird.
Il est d’ailleurs curieux de constater comment le Team Godolphin a du mal à gérer les chevaux dits attentistes. Je me fais cette réflexion depuis Lammtarra dont la seule vraie grande performance restera à mon sens son Derby ou il finît en trombe. Mais dans les King George et l’Arc on lui imposa la course en tête et ses victoires furent alors plus besogneuses, contribuant au déficit d’estime général dont souffre le fils de Nijinsky auprès des sportsmen.
Idem cette année avec Rule of Law un cheval capable de refaire la ligne droite d’Epsom dans le Derby et qu’on fait se tenir en tête au Curragh.
Vallée Enchantée a fait sa course, et il lui a sans doute manqué un zeste de fraîcheur, un chouïa de classe et un soupçon de puissance pour figurer sur le podium. (Pour répondre à l’onomatopée laconique de Linamix, notre père à tous, sur mon post précédent, c’est ce handicap de « puissance » que je voulais signifier avec cette expression alambiquée, je l’avoue volontiers).

A propos de sportivité et de Bago, seul cadet semble t-il, capable de rivaliser avec Doyen, c’est avec une légère nausée que j’ai appris la nouvelle de son objectif américain, mais l’espoir faisant vivre, on comptera sur un message subliminal de Stavros Niarchos pour rappeler à sa progéniture le sens du devoir.


Dalakhani

 

Liens relatifs


- Page créée en 0.11 Secondes -