Portail hippique
Connexion
Pseudo

Mot de passe



Mot de passe perdu ?

Pas encore membre ?
Inscrivez-vous !
Navigation
Qui est en ligne ?
#65 invité(s)
#5 membre(s)
#16151: Membres enregistrés

kesteddy, harasdelaugre, cristina, 1981, alain14

Vous êtes Anonyme.
Inscrivez-vous maintenant !

Plat  : Darjina, la Poulidor des pistes étrangères
Envoyé par ainebecrocus le 26/6/2008 7:48:17

Darjina, la Poulidor des pistes étrangères


Darjina
Darjina est incontestablement la meilleure voyageuse française du moment !
Une magnifique pur-sang baie, fille de Zamindar et de la poulinière Darinska, propriétée de la princesse Zahra Aga Khan qui l'a également élevée et entraînée par le fidèle Alain de Royer Dupré.

Le 03 novembre 2006, la belle baie fait son entrée en scène dans le prix Cordova, course B, sur l'hippodrome de Saint-Cloud. Âgée de deux ans, Darjina s'impose pour sa première sortie, une longueur et demie devant Air Bag, Flèche Brisée, Blue Danube et Winter View. Elle était montée par Michael Poirier. Une belle victoire sur 1600 m qui s'annoncera être sa distance de prédilection.

Parmi ses adversaires du jour, seule Air Bag tentera les groupes, et sera, lors de son meilleur classement, cinquième d'un groupe III, à moins d'une longueur du bon Spirito Del Vento, troisième.

La pouliche revient le 15 avril 2007, alors âgée de trois ans. Elle s'impose d'une courte encolure sur l'hippodrome de Longchamp sur 1600 m. Pour sa rentrée, elle fut présentée directement dans un groupe III, signe qu'elle était estimée par son entourage. Darjina remporta donc le prix de la Grotte face à Missvinski, Chinandega, Légèreté, Anabaa's Création, Green Lyons, Nugoosh, Iron Lipset Poltava.

Par la suite, Missvinski sera seconde du prix d'Astarté remporté par la championne baie. Chinandega sera quatrième du prix Saint-Alary de Coquerelle tandis qu'Anabaa's Création s'y plaçait troisième. Légèreté s'est placée troisième de Finsceal Beo dans le critérium des pouliches entre autre et Iron Lips sera troisième du critérium de Maison-Laffite.

Après avoir réussit sa brillante ascension, son entourage décide de la présenter directement au plus haut niveau dans la Poule d'essai des Pouliches. La fille de Zamindar s'aligne à la championne Finsceal Beo, considérée par les anglais comme une perle rare, une jument exceptionnelle, lauréate du très convoité doublé mille guinées anglaises, mille guinées irlandaises. Le 13 mai 2007, alors que la championne anglaise s'élançait pour épingler la poule, la belle française surgit du peloton, en extérieur, pour l'ajuster sur le fil après une accélération finale fantastique. Le rêve des anglais n'était plus, Darjina faisait son entrée parmi les grandes...

Le 22 juin, Darjina s'engage pour la première fois à l'étranger, lors de la Coronation Stakes à Ascot. Après avoir galopé en troisième épaisseur, collée aux chevaux de tête, la pouliche a un passage à vide à mi-ligne droite, mais se ressaisit de belle manière pour échouer de peu pour le premier accessit que l'allemande Mi Emma s'empresse de décrocher. La gagnante Indian Ink était inattendue, mais avait fait le trou, s'imposant de six longueurs.

7ème, Majestic Roi fut gagnante d'un groupe I à Newmarket, Finsceal Beo sera huitième, extrêmement décevante.

Le 29 juillet, La belle est de retour en France pour le prix d'Astarté à Deauville, une course de 1600 m qui correspond parfaitement à la tenue de la pouliche. Darjina repose brillamment ses sabots sur les pistes françaises, devançant Missvinski d'une demie longueur. La jolie baie s'est rapprochée facilement pour prendre la tête tandis que Missvinski l'attaquait à sa gauche et Simply Perfect lui résistait à la corde. Darjina due fournir une seconde accélération pour s'assurer de la victoire.

Simply Perfect, troisième, a remporté deux groupes I à Newmarket. Mi Emma est septième, elle qui avait privé Darjina de la seconde place dans la Coronation Stakes.

Le 09 septembre, Darjina refoule la piste de Longchamp avec brio puisqu'elle s'impose dans le prix du Moulin de Longchamp de deux longueurs face à Ramonti, vainqueur de la Hong Kong Cup, des Queen Elizabeth II Stakes, des Sussex Stakes, des Queen Anne Stakes et du Premio Vittorio di Capua, tous labellisés groupes I. Georges Washington, la regretté victime du durt, est troisième, lui qui avait remporté les Queen Elizabeth II Stakes. Quatrième, Linngari s'est imposé dans le Premio Vittorio di Capua. Cinquième, Archipenko fut premier de la Audemars Piguet QE II Cup. Astronomer Royal, septième, fut lauréat de la poule d'essai des Poulains. Turtle Bowl, huitième, est beau vainqueur du prix Jean Prat. Tous ces prix sont bien entendu uniquement des groupes I.

Ce jour-là, la pouliche baie montrait tout son mérite, de deux longueurs elle remporta moralement 10 groupes I...
Darjina se dévoilait comme l'une des meilleure, l'une des plus courageuse que la France a connu.

Le 29 septembre 2007, Darjina court à Ascot pour les Queen Elizabeth II Stakes. Elle courut toute la course à l'arrière-garde et n'en sortit pas, terminant dernière de Ramonti qui prenait sa revanche, suivi de Excellent Art, Duke of Marmalade, Cesare, Stormy River et Blue Ksar. Peut-être un coup de fatigue, un petit problème de santé ou le bon air de la France qui lui manquait, j'ignore la raison de sa contre-performance mais Darjina fut incapable d'accélérer, restant accrochée à la croupe de Blue Ksar.

Par la suite, Darjina ne parviendra pas à s'imposer.

La pouliche s'envole vers d'autres destinations le 09 décembre 2007, ayant déjà posé un sabot en Angleterre, elle se tentait cette fois-ci à Hong Kong dans le Cathay Pacific Hong Kong Mile. Elle sera troisième de Good Ba Ba et de Creachadoir. Floral Pegasus est quatrième, lauréat du Mercedes-Benz Hong Kong Classic Mile. Cinquième, Joyful Winner a remporté la Queen's Silver Jubilee Cup à deux reprises. Septième, The Duke gagna le Cathay Pacific Hong Kong Mile. Huitième, Excellent Art a remporté les St James's Palace Stakes. Able One, dixième, fut lauréat des Champions Mile. Tous labellisés groupe I.

La championne de la Princesse est donc de retour et à remis les pendules à l'heure en s'assurant cette excellente place. Après avoir accompagné les deux premiers dans leur duel, ils se détachèrent d'elle pour se livrer plus amplement bataille. La pouliche se retrouvant quatrième, elle remit le coup de rein nécessaire pour prendre la troisième place à Floral Pegasus.

Pour sa rentrée, maintenant âgée de quatre ans, Darjina pose son sabot sur un nouveau pays, le quatrième. Elle se tente directement dans la Dubai Duty Free, à Dubaï. Pour la première fois, la jument quitte ses confortables 1600 m pour s'attaquer aux 1777 m que lui offre la piste de Nad Al Sheba. Entrée de ligne droite, Darjina était encore au sein du peloton et se démena jusqu'au poteau pour se débarrasser de ses prédécesseurs. Mais Jay Peg, fit les extérieurs et l'ajusta sur le fil. Elle devança tout de même Archipenko, Vodka, Finsceal Beo, Seachange, Floral Pegasus, Creachadoir, Niconero, Literato, Bullish Luck, Linngari et Majestic Roi, tous lauréats de groupes I.

La miss baie retourne en France pour le prix d'Ispahan, le 18 mai 2008 à Longchamp, sur une distance encore plus longue : 1850 m.
Et elle ne trouvera que le beau Sageburg pour lui ravir la victoire. Après avoir galopée dans le peloton de tête, le groupe s'étant scindé en deux parties, Sageburg prit son dos entrée de ligne droite et se décala vers l'extérieur pour ne lui laisser aucune chance. Darjina est deuxième devant Loup Breton, Turfrose, gagnante de groupe I, Boris de Deauville et un Literato complètement démoralisé...

Darjina


Enfin, Darjina s'annonce le 17 juin dans les Queen Anne Stakes à Ascot où elle est seconde de Haradasun. Devançant tout de même Finsceal Beo, Cesare, Mount Nelson, Sageburg, Spirito del Vento, Arabian Gleam, Tariq, Linngari et Honoured Guest. Après avoir couru dans un dos, elle prit la mesure de ses adversaires jusqu'à ce que le lauréat, niché à la corde, ne lui rafle la mise d'un nez.

Darjina est donc une championne attachante, connaissant comme chacun la malchance, étant toujours ajustée au fil ces derniers temps. La jument à la pelote sur le chanfrein et à la peau de mouton sur la muserolle n'en a pas finit de se montrer, un prochain succès ne devant pas tarder.



photos par Dreuf

 

Liens relatifs


Jeremy Re: Darjina, la Poulidor des pistes étrangères
Groupe III
Groupe III
Jeremy
Inscrit le : 8/12/2007Envois : 303
De : Bretagne
Article très bien réalisé !

Il résume bien la carrière en cours de cette pouliche d'exception
26/6/2008 10:40 Profil

- Page créée en 0.1 Secondes -