Portail hippique
Connexion
Pseudo

Mot de passe



Mot de passe perdu ?

Pas encore membre ?
Inscrivez-vous !
Navigation
Qui est en ligne ?
#69 invité(s)
#2 membre(s)
#16156: Membres enregistrés

ivct, RoyalQuito

Vous êtes Anonyme.
Inscrivez-vous maintenant !

Plat  : Prix de l'Arc de Triomphe : du grand spectacle en perspective
Envoyé par PEINTRECELEBRE le 2/10/2005 6:09:08

Prix de l'Arc de Triomphe : du grand spectacle en perspective

Longchamp
La force du Prix de l'Arc de Triomphe, c'est que même s'il manque 6 ou 7 champions pourtant annoncés, il en restera toujours autant pour assurer de manière pérenne le prestige de la plus belle course du monde. La cascade métronomique des forfaits aura connu son apogée avec le retrait de dernière minute d'Alkaased, les absences les plus regrettables étant quand même celles d'Azamour eu égard à sa chance, et celles de Kitten's Joy et Zeno Rob Roy dont la participation auraient paré cette édition d'un lustre à l'écho planétaire. Trève de regrets inutiles, concentrons nous sur les compétiteurs dans l'ordre de mes favoris

Scorpion
De l'avis de tous, un très bon cheval. Au delà de ses qualités, il me donne l'impression d'être le Montjeu ayant la plus grosse marge de progression, tandis que ses demi-frères auraient déjà montré le sommet de leur capacités.

Hurricane Run
Je le répète pour la dernière fois : il n'a pas perdu le Jockey Club à cause de la distance mais bien parce qu'il était vert comme une grenouille.
Fabre plus avisé à lui seul que 230 sportsmen réunis (cf Motivator) sait depuis longtemps que Hurricane Run est un pur 2400, et l'a réglé en conséquence tout au long de la saison. On ne peut toutefois en faire un favori indiscutable, car trop imprévisible, parce que le profil de Longchamp n'est peut être pas idéal pour lui et enfin parce que les bookmakers à l'unisson l'ont installé en tête du betting, ce qui n'est pas bon signe. Curieusement d'ailleurs car le Racing Post et Timeform le classent derrière Motivator... Mais en terme de classe pure, c'est peut-être le meilleur.

Shawanda
Personne ne serait choqué par sa victoire, loin s'en faut, tant elle a survolé les Irish Oaks et le Vermeille. On peut même la souhaiter ardemment car elle donnerait une couleur particulière à l'arrivée sur le sol français de son père la grand champion Sinndar, aux fins de reproduction.Une nouvelle extraordinaire en soi car les débuts de Sinndar au haras sont très bons et qu'en ce sens son voyage vers le continent apparaît comme une aubaine pour l'élevage français.

Motivator
Je pensais que l'expérience des Eclipse Stakes avait suffi : il n'en a rien été. On a trouvé une excuse et on a retenté le coup dans les Irish Champion Stakes. Pourquoi ?
Parce que les 230 propriétaires - ou du moins la majorité prévue dans les statuts du syndicat - du poulain ont voulu le voir oeuvrer sur 2000 mètres pour maximiser sa valeur d'étalon et n'y parvenant pas, ont finalement décidé de l'expédier au haras à la fin de la saison. Sûrement parce qu'on on s'est trop marché sur les pieds dans l'enclosure d'Epsom, et c'est bien connu, il vaut mieux avoir des Church's bien cirées que de goûter - même collectivement - au plaisir délicieux de la victoire dans les plus grandes courses du monde, sur 2400mètres s'entend.
Sa victoire à Epsom en fait cependant un incontournable.

Bago
C'est sa course, la seule qui puisse lui redorer un blason bien terni cette année, mais peut-être pas par sa faute. Cheval d'arrière-saison, il trouvera un contexte favorable, mais cette année il y a plus que Cherry Mix à mater. Pas impossible quand même, au moins pour une place

Pride
La fille de Peintre Célèbre, a causé une belle impression dans le Foy. Elle peut accrocher une place, avec un terrain assoupli.

Westerner
Quel pied de nez aux courses modernes, s'il gagnait.

Bref, du grand spectacle en perspective

 

Liens relatifs


- Page créée en 0.07 Secondes -