Portail hippique
Connexion
Pseudo

Mot de passe



Mot de passe perdu ?

Pas encore membre ?
Inscrivez-vous !
Navigation
Qui est en ligne ?
#87 invité(s)
#3 membre(s)
#16172: Membres enregistrés

martial, rodh14, feby

Vous êtes Anonyme.
Inscrivez-vous maintenant !

Trot  : Lady d’Auvrecy, un éclair dans la grisaille
Envoyé par Goodbyehalo le 29/8/2004 3:37:58

Lady d’Auvrecy, un éclair dans la grisaille

Cette journée n'a pas commencé comme les autres pour Lady d'Auvrecy. Depuis quelques jours, il y a un peu de tension dans la cour de l'écurie, signe qu'il se prépare quelque chose d'important. La malle est prête, elle contient les affaires de la jument qui va courir cet après-midi et les garçons d'écurie la chargent dans le camion qui va l'emmener à Vincennes.

Puis quelqu'un vient chercher la petite jument blonde, elle a des bandes sur chaque membre. On lui attache la longe au bout du licol, puis on l'emmène vers le camion, dans lequel elle monte, se glissant au fond devant son ballot de foin qui servira à l'occuper pendant le voyage.

Aujourd'hui c'est le Critérium des 5 ans. C'est une course importante, peut être la plus importante dans la carrière de Lady d'Auvrecy jusqu'à maintenant. Lady va courir contre les meilleurs de la génération née en 1999.



Aujourd'hui je suis venue pour elle. Les chevaux d'une couleur inhabituelle m'ont toujours plu. Alezane avec les crins blonds, elle est vraiment magnifique… Et puis au fond de moi j'espérais qu'elle pourrait devenir la première femelle depuis 1977 à dominer les mâles dans le dernier rendez vous exclusivement réservé à la génération des 5 ans…

Le van arrive à Vincennes, va se garer à sa place habituelle. Le garçon d'écurie sort la malle et décroche le sulky, puis entre pour faire descendre la jument. Les oreilles pointées, elle regarde brièvement autour d'elle puis suit l'homme vers les écuries.
On la fait entrer dans un box, le temps de sortir les affaires de la malle et d'installer ce qui va composer l'environnement de Lady pour l'après midi : le sulky, les protections, la couverture…

La jument passe la tête par l'ouverture du box et regarde passer des congénères, qui comme elle, en découdront aujourd'hui sur la piste cendrée…

Commence l'attente, Lady essaie de passer le temps en mâchonnant quelques brindilles de paille et en observant les allées et venues dans la petite cour devant son box.

3000 mètres. Un vrai test d'endurance et de résistance pour ces chevaux, avec au bout le titre non négligeable de meilleur cheval de 5 ans du pays, dont celui qui sortira vainqueur pourra se vanter sur sa fiche d'étalon… ou de poulinière… un titre qui lui donnera aussi peut être des ambitions dans le Prix d'Amérique l'année prochaine…

Quelque part, dans un box, Love You attend lui aussi, observant comme Lady les gens s'affairer, les chevaux passer en se rendant sur la piste ou en revenant de leurs heats ou de leur course, mouillés d'écume et soufflant. Il est un peu anxieux, mais il n'a pas peur. Il a dominé tous ses contemporains cette année. La course devrait le sacrer, si l'on excepte la glorieuse incertitude du turf… Tout à l'heure, il a fait son heat. Quelques tours à un trot soutenu pour l'échauffer, puis un tour plus rapide. Il est bien. Love You est un beau et bon cheval, on ne peut rien lui reprocher.

Ailleurs, Lejacque d'Houlbec, grand cheval bai, semble un peu en retrait sur ses dernières courses même s'il reste régulier, lui qui fut l'un des meilleurs de la génération à ses débuts.

Plus loin, Look de Star… une naissance royale : Coktail Jet, est l'un des meilleurs étalons de la décennie, et Corte, une véritable peinture, était aussi belle que bonne…

Tout noir, Lynx du Goutier, a suivi des chemins de traverse pour arriver au critérium, écumant les hippodromes de province, y acquérant sans doute une grande faculté d'adaptation, qui lui sera utile plus tard. Ce sera sa première confrontation avec la crème des 5 ans.

Lazio du Bourg a été la meilleure de tous à l'âge de 3 ans et elle est de tous les combats, ou presque. Aujourd'hui encore elle vendra chèrement sa peau. C'est une petite jument alezane, tenace en diable et courageuse.

Dernier invité parmi l'élite, Lourmarin tente sa chance à ce niveau...

14h40 - Land Danover entre en piste. Derrière lui ses quinze adversaires le suivent pour le défilé d'usage, comme avant chaque grande épreuve dans le Temple du Trot.
Derrière Land Danover, vient Liberty Bell, puis Laure Cora, Lolo de Vauvert, Ladakh Jiel et Lady d'Auvrecy. La belle a l'air bien, quoiqu'un peu nerveuse.

Comme les autres lads, l'homme qui accompagne Lady d'Auvrecy a lâché son mors. Lady s'élance au trot pour quelques minutes d'échauffement avant l'instant de vérité.
Ça étincelle des sabots de tous côtés. Un ballet de naseaux ouverts et d'encolures tendues.
Chacun de son côté, Love You, isolé par son partenaire au fond de l'hippodrome, trottine. Look de Star, consciencieux, fait quelques bouts vite, le joliment nommé Levant de Saintile, s'essaye à la volte.

Lady reste concentrée, elle prend quelques départs pour se mettre en jambes, prolongeant son effort d'une centaine de mètres.

Les lumières bleues sur la voiture des commissaires ne sont plus qu'une. Le départ est imminent. Les seize chevaux se regroupent dans l'aire de départ, tout au fond de l'hippodrome. Lady est au milieu, elle s'agite un peu.

14h50 - « au départ » annonce la voix pré-enregistrée du starter. Puis le décompte « cinq, quatre, trois… » les chevaux effectuent leur volte «… deux, un… » et s'élancent.

Ladakh Jiel est parti vite et se retrouve en tête avec Ludo de Castelle et Land Danover. Lady s'est précipitée au départ, esquissant quelques foulées de galop. Vite remise au trot, elle va pouvoir continuer le parcours et peut être mener à bien son rendez vous avec l'Histoire, au contraire de Lynx du Goutier, qui n'a pas effectué la moindre foulée au trot…. Mais elle est loin la petite jument blonde…et devant il y a du beau monde…

Chef de file désigné avant la course, Love You est vite venu se positionner en tête, alors que Lady recolle au peloton après sa faute initiale. A cet instant gagner ou même se placer à l'arrivée après un tel départ relève de l'impossible… et pourtant… Ramenée dans la descente en troisième épaisseur par Ludo de Castelle, elle se retrouve dans la montée avec le favori en point de mire… et elle ne s'arrête pas là… continuant sur sa lancée, la belle fusille Love You à bout portant, lui prenant une, puis deux, puis trois longueurs. Dominé pour la première fois de sa carrière, le mâle abdique rapidement, laissant Lady entrer seule dans l'Histoire.

Un rendez vous avec l'Histoire qui se termine mal en revanche pour Lourmarin, qui perd son driver à la sortie du tournant final après s'être accroché avec Lazio du Bourg sur ses fins, et s'offre en guise de consolation quelques centaines de mètres de galop en solitaire…

Exit Lejacque d'Houlbec, Look de Star, Love You… l'Histoire ne retiendra de nom que celui d'une petite jument blonde, qui malgré l'adversité, a persévéré, s'est battue, et a ému le public présent aujourd'hui à Vincennes par cette victoire qu'elle n'a du qu'à son courage et à sa volonté.

Ramenée dans son box après le traditionnel tour d'honneur, au cours duquel elle fut très applaudie, et la photo officielle dans l'enceinte des balances, Lady a été douchée, promenée pour se sécher et se détendre, puis a été ramenée à son box. Là elle a regardé un instant les chevaux des courses suivantes se rendre sur la piste, les hommes s'affairer autour d'eux, puis bercée par le remue-ménage, elle a commencé à somnoler. Plus tard, la porte d'un camion se refermera sur une petite jument blonde qui a gagné aujourd'hui le titre de championne, pour la ramener chez elle, dans la Manche. Chapeau bas Lady

 

Liens relatifs


- Page créée en 0.09 Secondes -