Portail hippique
Connexion
Pseudo

Mot de passe



Mot de passe perdu ?

Pas encore membre ?
Inscrivez-vous !
Navigation
Qui est en ligne ?
#90 invité(s)
#10 membre(s)
#16167: Membres enregistrés

jeanjean, jbtrot, ainoa, akashes, did810, laninon, Philroc, idealdugazeau2, vieborg, Mlg

Vous êtes Anonyme.
Inscrivez-vous maintenant !

Trot  : Prix de Bourgogne 2006... Késaco fait quoi ?
Envoyé par SeaBird le 2/1/2006 19:56:00

Prix de Bourgogne 2006... Késaco fait quoi ?

Kesaco Phedo
La caractéristique des vins de Bourgogne réside dans le fait que ses vins mono cépage trouvent toutes leurs complexités dans la variété des terroirs dont ils sont issus en développant des arômes et des saveurs rarement reproduits.
La caractéristique du Prix de Bourgogne, avant-dernière épreuve préparatoire au Prix d’Amérique et aussi la plus noble, réside dans le fait que cette course trouve toute sa complexité dans la variété des ambitions affichées par ses participants et en l’interprétation de son résultat.

Ainsi cette année, Jag de Bellouet qui devait remettre, dans cette épreuve, la pendule 2006 à l’heure de 2005 n’a pas pris le départ.

Ilster d'Espiens pour lequel Jacky Treich avait quelques inquiétudes est désormais affranchi : il s’est mieux classé que dans l’épreuve 2005, mais à l’instar de son camarade de promotion Insert Gédé il y a un an, son cheval fonctionne sur trois cylindres.

Joyau d'Amour « Verbeeckisé » nul part dans le Prix du Bourbonnais et encore vainqueur après deux kilomètres et 99 mètres de course sera un rival coriace pour Jag de Bellouet… dans le Prix de Cornulier 2006, épreuve qu’il a déjà gagnée en 2003.

Gigant Neo a réalisé une performance à peu près identique à l’an passé, c'est-à-dire plus près du vainqueur (3è au lieu de 4è), tout en ayant couru moins vite.

Kazire de Guez termine l’épreuve à une vitesse dont on ne le croyait pas capable, confirmant les énormes progrès réalisés par ce cheval de grand gabarit depuis sa victoire dans le G.N.T 2004 et termine, une fois de plus, devant son prestigieux compagnon d’entraînement Késaco Phédo, énigme de ce meeting d’hiver.
Ce dernier, présenté dans cette épreuve afin de lui faire empocher les derniers 21.000 Euros indispensables à sa qualification au Prix d’Amérique, a transformé en catastrophe ce qui, après le retrait de Jag de Bellouet, ne semblait être pour lui qu’une formalité. D’autant, il faut bien l’avouer, que notre « JMB » national ne l’a pas trop aidé dans sa tâche, en entreprenant une manœuvre bien présomptueuse des capacités actuelles de son cheval et dont il était clair qu’elle n’allait recevoir aucune bienveillance de la part de la concurrence à ce point du parcours !

Bref Késaco Phédo n’a pas recouvré les moyens qui étaient les siens en 2004, lui-même et « JMB » devront attendre le 15 janvier pour saisir la dernière possibilité qu’il leurs sera offerte de courir ensemble le Prix d’Amérique 2006, avec l’obligation de terminer dans les deux premiers tout en rendant 25 mètres à un peloton de concurrents, parmi lesquels bon nombre d’entre eux n’auront aucun intérêt à ce que le vainqueur du Prix d’Amérique 2004, fasse parti des partants probables de l’édition 2006.

Vaste chantier…

 

Liens relatifs


- Page créée en 0.08 Secondes -