Portail hippique
Connexion
Pseudo

Mot de passe



Mot de passe perdu ?

Pas encore membre ?
Inscrivez-vous !
Navigation
Qui est en ligne ?
#43 invité(s)
#7 membre(s)
#16161: Membres enregistrés

aqps, tabumo, CYNASOSO, rio, FPII, RAIMU, bullit

Vous êtes Anonyme.
Inscrivez-vous maintenant !

Obstacle  : Kiwi du Manoir, sur le chemin du retour
Envoyé par fletcherdebreon le 12/10/2006 9:41:09

Kiwi du Manoir, sur le chemin du retour

"Une chute appelle un gagnant"

Comment appliquer ce fameux dicton si souvent employé par un célèbre consultant de la chaîne du cheval après le premier cross disputé au pin ? En effet, Nok d'Or glissa dans le tournant entraînant One Flower dans sa chute si bien qu’olivier Jouin et Cyril Coste se retrouvaient à terre.
Or, les 2 jockeys allaient prendre part au Grand Cross, l'un avec l'impressionnante lauréate 2004 Kiwi du Manoir, l'autre avec le Lévy Phil en Douce. Quelques instants plus tard, on retrouvait nos deux infortunés jockeys en tribune, Cyril Coste y expliquant le parcours du Grand Cross à Olivier Jouin. Parcours que ce dernier découvrait même si dans le clan Journiac, on avait pris soin de montrer par cassette la course victorieuse obtenue en 2004 par Kiwi du Manoir dans un lot relevé (Iclan de Molières, Jojo, Izmir du cosquet, Fujiyama, Ian de brion, Corrézien de la Brunie).

Les participants

Avant le coup, deux chevaux ralliaient la majeure partie des suffrages, le lymphatique Le Cluzeau et le puissant Joker du Buisson, l'un mettant en jeu son invincibilité en 2006 et restant sur la bagatelle de 4 succès consécutifs dans des étapes du championnat, le second mettant tout simplement en jeu son invincibilité en cross.

Joker du buisson avait débuté en cross au Pertre à l'age de 4 ans et Luc Bellet, son mentor de l'époque, estimait énormément ce cheval qui même s'il a prouvé sa valeur, aurait fait une toute autre carrière sans d’innombrables interruptions du à des problèmes de jambe.
D'ailleurs sa préparation pour le Grand Cross de Granville avait été perturbée ce qui ne l'avait pas empêché de s'imposer facilement. Pour cette course tous les feux étaient au vert et il était donc le cheval à battre.

Le Cluzeau, quant à lui, bien qu'étant le tenant du titre, devait porter 72 kgs et on le sait moins percutant dans ce genre de lot lorsque les courses roulent. Or, la présence du bel Izmir du Cosquet était annonciatrice d'une course pour le moins régulière sinon rythmée d'autant que le terrain s'y prêtait. Izmir, qui restait sur une chute survenue en début de parcours dans le Télopée à Craon tentait donc le coup avec Christophe Dubourg bien qu’il ait du mal à finir ses courses lorsque la distance excède 4500 mètres.

Karine des Ongrais, qui semblait faire un canter dans le Prix Télopée avant d’être dominée pour finir par Ian de brion, était présente et après s’être reposée, suite au Grand Cross de Fontainebleau semblait arriver en forme au bon moment, qui plus est associée au toujours redoutable bien que moins présent Philippe Bréchet. En outre sa grande régularité dans les grands cross depuis plusieurs saisons plaidait en sa faveur. Xaar Moriniere, deuxième atout Leenders, venait tenter de confirmer sa belle prestation du Grand Cross de Craon (4è), alors que Bekalas du Tao, forfait sur le champ à Ploermel venait tenter sa chance une nouvelle fois face aux meilleurs après deux victoires en début de saison. Harijan Princais spécialiste des gros parcours corlaysiens et craonnais venait tenter de profiter de sa forme pour enfin réussir dans ce genre de lot alors que les visiteurs Phil en Douce et Nymphe de Vesvre ne semblaient détenir qu'une chance d'outsider avant le coup.
Au rond, Kiwi du manoir était vraiment magnifique, sa robe noire étant bien mise en valeur par le généreux soleil.

La course

La course fut limpide dans son ensemble et a été régulière sous l'impulsion de Bekalas du Tao tout de suite marqué par Joker du Buisson. Izmir du Cosquet, parti en fin de peloton, ne tardait cependant pas à intégrer le groupe de tête et à assurer le commandement comme il aime à le faire. En queue de peloton à quelques longueurs des premiers se tenait Karine des Ongrais. Le début de course fut marqué par la chute rapide d'Harijan Prinçais, heureusement sans gravité, et c'est un peloton compact qui se présenta au triple de haies, un obstacle à bien négocier sous peine de grosses désillusions. Passé sans encombre tout comme le volpum par l'ensemble des concurrents, la première grosse faute fut celle de Joker du Buisson au contre-haut mais malgré tout celui-ci gardait sa place dans le groupe de tête derrière Izmir du Cosquet et Bekalas du Tao. Pour aller sauter une deuxième fois la banquette, Izmir du Cosquet marquait une hésitation alors que Kiwi du Manoir jusqu'alors en 5-6è position la passait si aisément qu'elle se retrouvait malgré elle en tête à plus de 2.000 mètres de l'arrivée. Sans paniquer, olivier Jouin la reprenait mais manifestement la jument avait beaucoup de gaz tout comme Karine des Ongrais, un peu brillante à l'arrière-garde, après avoir mis un peu de temps à trouver son action en début de parcours. Le Cluzeau pour sa part se faisait discret dans le peloton négociant bien les différents obstacles et semblant attendre son heure. Pour prendre une dernière fois la transversale, le rythme s’accélérait et les 7 principaux chevaux de la course se regroupaient en un peloton compact tandis que Nymphe de Vesvre et Phil en Douce étaient battus. A 700 mètres du but, Izmir du Cosquet était toujours en tête mais Joker du Buisson et surtout Kiwi du Manoir à l'extérieur lui mettaient la pression. Derrière, Karine des Ongrais était toujours en queue du peloton mais tout près alors que Bekalas du Tao commençait à rétrograder. Pour aborder la dernière ligne droite alors qu'Izmir du Cosquet cédait complètement, Kiwi du Manoir débordait Joker du Buisson et Karine des Ongrais venait très vite, les autres étant battus. Pour finir, Kiwi du Manoir résistait aisément à Karine des Ongrais alors que Joker du Buisson résistait au bon finish de Xaar Morinière. A distance, Le Cluzeau devait se contenter de disposer de Bekalas du Tao pour la cinquième place.

La suite...

Belle victoire de Kiwi du manoir que l'entourage avait failli mettre au haras après ses problèmes de jambe qui l'ont tenus éloignée de la compétition pendant 23 mois. C'est la victoire de la patience car en début de saison elle a été victime d'une fracture d'une phalange alors qu'elle avait repris l'entraînement. Pour la petite histoire, Kiwi du Manoir est issue de l'excellente jument de cross Devil Beauty, une souche "Chemin" et était d’ailleurs entraînée par Philippe Chemin, le mentor de Karine des Ongrais. Une belle course donc très limpide, la seule ombre au tableau est la blessure de Joker du Buisson rentré boiteux de l'antérieur droit. Il n'a donc pu défendre équitablement ses chances et perd par la même occasion son invincibilité en cross. Quant à Xaar Morinière, sa belle fin de course fait de lui un concurrent très en vue du prochain Grand Cross de Saumur, un de ses parcours de prédilection, même si l'écurie Leenders y aura l'embarras du choix entre Izmir du Cosquet (Saumur étant l'un des seuls endroits où il tient 5.000 mètres), Druos Quercus, Xaar voir même le papy Easter, tous très performants à saumur.
Le Cluzeau s'est montré courageux mais n'a pu accélérer efficacement pour finir, présentant au final un parcours 2006 un peu identique à celui de Galapagos en 2004. On espère pour lui une meilleure année 2007 que celle que Galapagos a pu faire cette année mais il aura alors 12 ans et les taches risquent de se compliquer pour ce papy courage.
Bekalas du Tao montre ses limites à ce niveau de la compétition mais pourrait être revu à Saumur où il avait terminé 3è du Grand Cross 2004.
Karine des Ongrais, une nouvelle fois irréprochable sera-t-elle revue cette année ? Rien n'est moins sûr, son entraîneur Philippe Chemin ne courant que très rarement à Saumur et le choix des engagements pour elle est limité, en cross tout au moins.
Pour finir, il est curieux de noter que tout comme Imposant, Kiwi du Manoir appartenait à Robert Fougedoire et était entraîné par Stephane Kalley en début de carriere. Robert Fougedoire, qui aimerait bien avoir un bon cheval de cross sous ses couleurs doit rager car il en avait deux très bons qu'il a laissé partir par manque de patience certainement... La patience est pourtant l'un des éléments primordiaux de la réussite en cross country.

 

Liens relatifs


davelot Re: Kiwi du Manoir, sur le chemin du retour
Groupe III
Groupe III
davelot
Inscrit le : 9/9/2006Envois : 392
De :
Pour bien connaitre Robert Fougedoire je peux vous affirmer qu il est extremement patient la raison de la vente de ces 2 chevaux est toute simple Stephane Kalley n'avait pas a Maisons laffitte les infrastructures necessaires au dressage de chevaux de cross.
12/10/2006 11:04 Profil

fletcherdebreon Re: Kiwi du Manoir, sur le chemin du retour
Groupe I
Groupe I
fletcherdebreon
Inscrit le : 2/2/2004Envois : 4294
De :
ok merci pour cette précision.
mais sachant que robert fougedoire a des chevaux chez philippe peltier et que ce dernier entraine en cross notamment Imposant, on peut légitimement penser que s'il avait cru en ce cheval il l'aurait garde et mis chez philippe peltier.
12/10/2006 17:35 Profil

levieuxbourg Re: Kiwi du Manoir, sur le chemin du retour
Groupe II
Groupe II
levieuxbourg
Inscrit le : 1/2/2006Envois : 569
De :
merci fletcher pour ce tres bel article,a bientot de te lire....... :bravo:
12/10/2006 21:27 Profil

LALO Re: Kiwi du Manoir, sur le chemin du retour
Groupe I
Groupe I
LALO
Inscrit le : 4/8/2004Envois : 1590
De : R.P
8-)

Oui, tout à fait d'accord avec levieuxbourg.
Ton récit épique donne vraiment envie d'aller voir ça de plus près.
D'ailleurs, les hippodromes de l'Ouest devraient financer ton travail...
On attend le prochain compte-rendu.
Merci en tout cas.
13/10/2006 13:02 Profil Visiter le site

jodalco Re: Kiwi du Manoir, sur le chemin du retour
Groupe I
Groupe I
jodalco
Inscrit le : 18/7/2006Envois : 1862
De : La Teste de Buch
très sympa cet article, le déroulement de la course y est bien décrit dans l'essentiel.
22/11/2006 11:38 Profil

anabazdelester Re: Kiwi du Manoir, sur le chemin du retour
Course C
Course C
anabazdelester
Inscrit le : 22/6/2006Envois : 4
De :
Splendide reportage de Fletcherdebréon. C"est plus qu'un travail de professionnel ,c'est un travail de passionné...encore bravo!
Ce meeting du Pin fut , à mon avis de bonne qualité. Le retour de Kiwi du Manoir fut un grand moment sur cette étape menée tambour battant par Békalas du Tao puis par Izmir du Cosquet certainement dans le but d'amoindrir les forces de pauvre Le Cluzeau terriblement puni par les 72 kg ( il serait bon que les organisateurs du Championnat de France revoient le tarif des poids à la baisse).
Les bons points de ce meeting furent Nike du Rozel ( J.Follain) impressionnant dans un des cross de la réunion et Mors aux dents (P.Cottin).
Deux jockeys se sont mis en évidence en obstacle : David Cottin et Régis Bertin.
23/11/2006 18:45 Profil

- Page créée en 0.15 Secondes -