Portail hippique
Connexion
Pseudo

Mot de passe



Mot de passe perdu ?

Pas encore membre ?
Inscrivez-vous !
Navigation
Qui est en ligne ?
#61 invité(s)
#14 membre(s)
#16172: Membres enregistrés

LADYROYALE, orpheon, daguet, FandeKissMelody, tanus, leseb, jetduvivier, jacquesker, raph80, nostral, CAMFLO78, Hamlet, maquis56, Alberto

Vous êtes Anonyme.
Inscrivez-vous maintenant !

Obstacle  : Prix Anjou-Loire Challenge, le 1er Mai 2008 au Lion-d'Angers
Envoyé par fletcherdebreon le 30/4/2008 6:01:01

Prix Anjou-Loire Challenge, le 1er Mai 2008 au Lion-d'Angers

Un marathon à la portée de Chriseti

Chriseti
    On s'élancera ce jeudi pour la quatrième fois sur la distance marathon des 7300 mètres du parcours du Lion. Petite nouveauté cette année, la course est labellisée listed, ce qui fait que les chevaux couront à égalité de poids. Cette année, ils ne seront pas moins de douze à tenter leur chance dans une course qui s'annonce particulièrement ouverte notamment pour les places. Malgré tout dans son ensemble, le lot ne semble pas des plus relevés. La discipline du cross est exigeante et pas mal de bons chevaux sont partis à la retraite ces dernières années ou sont actuellement au repos forcé. Dès lors, avec quatre six ans au départ pour un seul « vétéran » de dix ans, une nouvelle génération va tenter de profiter de la situation, avec notamment la présence des deux débutantes en cross. Une autre tendance déjà amorcée dans le dernier grand cross de Pau est la présence de six juments au départ, qui auront le maigre avantage de recevoir deux kilos des mâles.

    Le rôle de favori devrait logiquement échoir au gris d’Etienne Leenders Chriseti. Il a pour lui d’avoir remporté de très belle manière l’épreuve préparatoire sur l’hippodrome du Lion. Il devançait nettement ce jour-la Ohe Lancelot, Lesc Moriniere ou Rescad qu’il retrouvera sur sa route. L’an passé alors qu’il avait disputé peu de cross, il avait très bien tenu sa partie dans cette même course en étant battu uniquement par les deux excellents Le Krakatoa et Kiwi du Manoir. Le premier ayant des problèmes et la seconde étant au haras, un boulevard semble s’ouvrir cette année pour Chriseti. Il avait ensuite déçu à l’automne malgré une troisième place dans le Télopée à Craon, ces contre performances étant dus à un problème de vertèbre dorénavant résolu. Mais la course n’est pas jouée d’avance, tout est possible sur 7300 mètres et l’état du terrain ainsi que les circonstances de course peuvent jouer contre lui. On se rappelle que l’an passé le déroulement de course ne lui avait pas été favorable et dans une course sans rythme, il s’était retrouvé malgré lui aux avants postes. Et avec l’absence de la pensionnaire de Philippe Peltier Nadou (qui s’est fêlée un os de la hanche dans son box), on peut se demander qui va assumer le train vu que la plupart des chevaux engagés sont des attentistes ou n’ont pas vraiment intérêt à mener sur 7300 mètres. Mais son jockey Christophe Dubourg a du métier et il fera tout pour remporter cette course, qu’il rêve d’épingler à son palmarès.

Korigan de Sourdon
    L’opposition est assez hétérogène et pas forcément facile à situer. On constate d’ailleurs qu’un seul cheval a remporté une étape du championnat de cross (Korigan de Sourdon au Pertre en 2004) et que seuls Chriseti et Mossburn (1er rétrogradé troisième) ont terminé dans les trois premiers d’une étape du championnat de cross. Korigan de Sourdon pourrait donc constituer l’opposition principale à Chriseti car sur ses meilleurs performances il aurait une toute première chance, peut-être même meilleure que celle de Chriseti. Maintenant, il a connu de gros problèmes de jambes suite à sa troisième place dans le grand cross de Craon 2006 derrière Sarako et Kami des Obeaux. L’an passé il a soufflé le chaud et le froid. Après une rentrée encourageante dans un petit cross à Craon, il a essuyé deux échecs très radicaux au Pin au Haras avant de refaire surface à la surprise générale en épinglant le grand cross de Durtal. Il fera sa rentrée jeudi mais s’il est au point physiquement, cela ne sera pas un handicap. Il avait d’ailleurs terminé troisième de la première édition en y effectuant une rentrée. Régulièrement placé dans ce genre de tournois depuis quatre ans (quatrième en 2006 ici, troisième à corlay, vainqueur au touquet), c’est le cheval le plus âgé et le plus expérimenté au départ. Il peut très bien s’imposer mais un échec total n’est pas non plus à exclure, ce qu’on ne souhaite bien sur pas à ce cheval généreux qui donne tout ce qu’il a à chaque course.

Les chevaux ayant déjà couru en cross n'ayant pas des performances extraordinaires, on peut se demander si la débutante Nuit Rochelaise ne dispose pas d’une belle chance dans cette course. Certes elle débutera en cross mais le parcours du Lion se passe bien en général et ne réserve pas de pièges particuliers. Par ailleurs elle dépend d’un entraînement redoutable et en forme qui ne viendra pas pour faire de la figuration. Au vu de ses meilleures valeurs en steeple, elle peut parfaitement frapper un grand coup. On se rappelle que cet hiver à Pau, elle a dominé un cheval comme Orlando Magic, second par la suite du Prix du président. Certes cela s’est mal passé ensuite à Enghien mais c’est un hippodrome qui ne lui réussit pas. Elle n’a pas été revue en piste depuis début mars mais son entraîneur l’a certainement amené au mieux pour cette course. Et les bruits d’entraînement seraient plutôt favorables alors une grande méfiance s’impose.

Djurjura
     L’autre débutante en cross est Djurjura qui reste sur six accessits consécutifs à Auteuil, essentiellement dans des courses d’aqps. Certes sa valeur handicap est inférieure de 10 kilos à celle de Nuit Rochelaise mais l’exercice de ce jeudi n’aura rien à voir avec un steeple classique. En outre elle a donné satisfaction à son entraîneur Etienne Leenders lors de son dernier travail sur la terre et des lors, elle n’est pas incapable de lutter pour une place, à condition qu’elle tienne la distance. Etienne Leenders d’ailleurs qui attaque en force cette course puisqu’il pourra également compter sur Ohe Lancelot, une des chances régulières de la course. Cette jument de six ans a beaucoup progressé cet hiver et a  remporté un cross pour jeunes chevaux à Pau. Elle a ensuite bien couru à seiches dans un lot bien composé tout en ayant pas le meilleur des parcours. Elle a ensuite validé son billet pour cette course en terminant seconde de Chriseti lors de la course préparatoire. Manifestement sur la montante par rapport à ses prestations de l’an passé, elle possède du métier, connaît le parcours, est en pleine forme et la distance devrait être un atout supplémentaire. Bref, une placée en puissance voir mieux à l’issue d’un parcours favorable.

Ohe Lancelot
Pour les surprises, on peut penser à une jument comme Lesc Moriniere, qui dans un bon jour peut parfaitement faire l’arrivée. C’est une spécialiste de ce parcours sur lequel elle a fourni ses meilleures valeurs. Elle a notamment fini troisième du Charnacé l’an passé qui était une course d'un bon niveau. Maintenant elle se montre parfois fautive et elle est tombée quatre fois sur ces onzes dernières courses. Pour sa rentrée sur ce parcours, cette grande attentiste a commis une grosse faute au moment ou la course a démarré et elle s’est retrouvée irrémédiablement distancée. Il lui faudra clairement avoir monter en condition sur cette course et surtout se montrer irréprochable dans ces sauts pour disputer l’arrivée. Ce sera la première partante de cette course de l’entraîneur de Guy Denuault, qui a eu de bons chevaux de cross dans le passé comme D’Italic ou Duc De Laulne. L’écurie étant en forme, une place est tout à fait envisageable.
Lesc Moriniere

    Mossburn, après s’être placé au niveau groupe à quatre ans, a rejoint l’an passé les boxes de Christian Le Galliard, pour lequel il s’est illustré à de nombreuses reprises l’an passé. Ce spécialiste des terrains lourds a profité de l’été pourri de l’an passé pour remporter le grand steeple de Dieppe et finir second à Corlay dans des terrains défoncés. Pour ses débuts sur le cross, toujours à Corlay, il était tombé, gêné à la triple barre, alors qu’il était dans le quarté de tête et allait facilement. Il s’impose ensuite au Lion sur 4500 mètres avant d’être rétrogradé pour avoir penché sur Izmir du Cosquet alors qu’il avait dominé Kiwi Du Manoir. Il a ensuite tenté sa chance dans le grand cross de Craon mais c’était la course de trop et il est tombé à la dernière haie alors qu’il luttait pour une éventuelle cinquième place. Barré aux gains, il a du courir contre le meilleurs sur le steeple de Pau, y finissant sixième du grand steeple. Pour son retour sur le cross, il a complètement cédé dans la phase finale du grand cross de Fontainebleau et on peut se demander s’il tient la distance. Maintenant le lot y était autrement meilleur que celui de jeudi et le cheval a repris de la fraîcheur depuis. Alors pourquoi pas.

Mossburn

    Lumière du Jour est une jument courageuse qui est rentrée dix huit fois dans l’argent dans ses dix-neuf dernières courses. Elle fait donc preuve d’une très grande régularité même si elle a du mal à s’imposer (trois victoires en trente-sept courses d’obstacles). L’an passé elle a notamment fini troisième du grand cross de Durtal enlevé par Korigan de Sourdon pour sa rentrée avant de devancer Rescad en terminant troisième du Grand cross de Seiches. Elle a ensuite participé au meeting de Pau ou elle n’a pu faire mieux que quatrième, jouant de malchance lors d’une préparatoire au grand cross de Pau. Elle a pour elle son métier et comme la distance ne semble pas la déranger, elle peut comme beaucoup espérer prendre une place.

Lumiere Du Jour

     My Fiston est un cheval tout neuf dans la discipline puisqu’il a débuté en cross l’hiver dernier à Seiches. Il a remporté quatre de ses six dernières courses dont dernièrement le grand cross de Moulins dans un terrain très lourd. Cela dénote un certain potentiel et le cheval est donc en pleine forme. Cependant les lignes ne semblent pas en sa faveur. Il a notamment été très nettement dominé dans le grand cross de Seiches début décembre par Rescad et Lumiere du Jour. Mais comme c’est un cheval qui progresse et si le terrain s’alourdit, il pourrait créer une surprise en s’immisçant à l’arrivée malgré son jeune age.

    Maitre Baratin a eu un hiver chargé à Pau puisqu’il y a disputé pas moins de sept cross. Il a notamment couru quatre fois en 24 jours en février tout en prenant une allocation à chaque course. C’est un cheval courageux, un ton en dessous des meilleurs, mais qui a lui aussi beaucoup de métier. Jusqu’à présent, il n’a pas réussi sur cet hippodrome. Absent depuis fin février et sa quatrième place dans le grand cross de Mont de Marsan, il semble difficile d’imaginer qu’il puisse accrocher autre chose qu’une quatre cinquième place.

Maitre Baratin

    Osko d’Aron a la particularité d’avoir disputé une course sur le cross de Cheltenham pour y prendre la neuvième place. Sa tache s’annonce difficile puisqu’il a été battu il y a dix jours par Olinight à Fontainebleau et que My Fiston l’a également devancé l’an passé. Il semble donc barré avant le coup. Il a joué de malchance dans le grand cross de Compiègne en chutant très tôt dans le parcours, ce qui a peut-être incité son entraîneur à courir dix jours seulement avant de disputer l’Anjou Loire Challenge.
Rescad

    Rescad sur ses meilleures valeurs auraient une chance pour décrocher un lot. Maintenant, elle est sur la brèche depuis le mois de juillet l’an passé. Elle a fait un bon hiver à Pau en y décrochant des places avant de terminer seconde à Saumur de Hasard de la Motte. Lors de l’épreuve préparatoire, elle n’a pu faire mieux que sixième sur sept en craquant complètement pour finir. Certes elle n’a pas eu toutes ses aises en haut des pianos mais jusqu'à présent elle n’a pas réussi sur le parcours du Lion. En dernier lieu à Saumur, elle est allée devant, ce qui est inhabituel. Elle avait nettement rétrogradé au moment de sa lourde chute au mur et il est peu probable qu’elle aurait fait l’arrivée. Difficile de croire qu’elle puisse décrocher une place au bout de ces 7300 mètres. Maintenant on espere qu'elle fera le tour, comme tous les autres partants, sans problèmes.

 

Liens relatifs


Jeremy Re: Prix Anjou-Loire Challenge, le 1er Mai 2008 au Lion-d
Groupe III
Groupe III
Jeremy
Inscrit le : 8/12/2007Envois : 303
De : Bretagne
Encore une très bonne analyse, Bravo :-)
30/4/2008 8:07 Profil

archybald Re: Prix Anjou-Loire Challenge, le 1er Mai 2008 au Lion-d&am
Groupe II
Groupe II
archybald
Inscrit le : 28/5/2007Envois : 581
De :
Rien à redire : les commentaires sont toujours aussi objectifs et très enrichissants pour les lecteurs. Merci Fletcher.
30/4/2008 8:58 Profil

aqps Re: Prix Anjou-Loire Challenge, le 1er Mai 2008 au Lion-d
Listed-Race
Listed-Race
aqps
Inscrit le : 6/5/2005Envois : 222
De :
EXCELLENTE ANALYSE OBJECTIVE
Juste une petite remarque, serait il possible de citer les propriétaires, car eux aussi sont fiers d'y participer....et c'est quand même eux qui paient....
Sans eux et leur passion, nous ne disserterions pas autant.
A+
et à JEUDI
30/4/2008 9:36 Profil

juventor Re: Prix Anjou-Loire Challenge, le 1er Mai 2008 au Lion-d&am
Listed-Race
Listed-Race
juventor
Inscrit le : 26/1/2007Envois : 167
De :
Quel plaisir de lire toutes ces présentations, on sent le passionné et le connaisseur permettant aux néophytes de la spécialité de s'informer sur l'évènement, les meilleurs des journalistes n'ont qu'à bien se tenir!
Bonne continuation...
30/4/2008 10:53 Profil

levieuxbourg Re: Prix Anjou-Loire Challenge, le 1er Mai 2008 au Lion-d&am
Groupe II
Groupe II
levieuxbourg
Inscrit le : 1/2/2006Envois : 569
De :
merci mick pour cette nouvelle presentation de ce challenge 2008,on ne peut que te feliciter pour ton talent pour cette nouvelle analyse de cette course merci mick
30/4/2008 13:46 Profil

- Page créée en 0.16 Secondes -