Portail hippique
Connexion
Pseudo

Mot de passe



Mot de passe perdu ?

Pas encore membre ?
Inscrivez-vous !
Navigation
Qui est en ligne ?
#106 invité(s)
#11 membre(s)
#16167: Membres enregistrés

Madameillusion, jbm53, canderel, granduc, nizy, pascal03, Phill, Chemoitou, Alicante, Plombelio, SGO

Vous êtes Anonyme.
Inscrivez-vous maintenant !

Obstacle  : Prix Gaston de Bataille 2008, dimanche 3 février à Pau
Envoyé par fletcherdebreon le 3/2/2008 2:12:53

Prix Gaston de Bataille 2008, dimanche 3 février à Pau

Entre spécialistes

Kendo du montceau et Le Krakatoa

Kendo du Montceau au rond de présentation devant Le Krakatoa, un signe pour ce dimanche ?

Ce grand cross de Pau 2008 s'annonce une nouvelle fois palpitant avec ses dix compétiteurs qui vont en découdre sur les redoutables 6 200 mètres du Pont Long. En consultant le palmarès du grand cross de Pau, on s’aperçoit qu’il reste avant tout une histoire de spécialistes, les mêmes noms revenant régulièrement à l’arrivée. Il n'est donc pas étonnant de retrouver au départ de cette course cinq chevaux ayant couru l'an passé. Hormis la tenante du titre Thou In Gold sur la touche suite à un problème à une jambe, on retrouve d'ailleurs les quatre premiers de l'an passé au départ ainsi que le grand malheureux  Monsieur LeVicomte, tombé sur un obstacle anodin. Bref ça sent la revanche d'autant qu'hormis Monsieur LeVicomte, lauréat il y a déjà cinq ans en 2003, aucun cheval au départ n'a remporté cette grande course même si certains comme Le Krakatoa ou Hawkso ont échoué de peu à plusieurs reprises. Des chevaux spécialisés sur le cross palois, mais également des entraîneurs spécialistes de la discipline puisqu'ils ne sont que cinq entraîneurs (Ph. Boisgontier, L. Manceau, P. Peltier, P.Quinton, JL. Guillochon)  pour dix partants. On remarquera également la présence de quatre femelles sur la ligne de départ, ce qui est plutôt  inhabituel dans cette discipline et à ce niveau.

Avec la présence au départ de Kendo du Montceau, le scénario de la course est assez prévisible. Même si le cheval est moins fougueux que par le passé, il va prendre le train à son compte et imprimer une allure très sélective. Lors de sa course de rentrée, le peloton sous l'impulsion de Kivala de Kerser ne l'avait pas laissé prendre trop de champ mais cela avait provoqué une hécatombe au saut du dernier passage de route. Car indiscutablement la grande force de Kendo du Montceau est son extrême agilité et la facilité avec lequel il franchit les plus gros obstacles de terre de Pau. Il prend systématiquement deux-trois longueurs d'avance notamment à la banquette de Bordeaux et sur le gros passage de route. Des lors, si on ne veut pas le laisser filer, il faut faire beaucoup d'efforts pour se relancer après ces obstacles ou prendre des risques sur les franchissements de l'obstacle. Si au début de meeting, on pouvait avoir un doute sur sa tenue, il a rassuré lors de sa dernière course en ne perdant pas son action au bout des 5600 mètres et en laissant à très nette distance ses adversaires. Alors certes, il est probable que le peloton ne le laissera pas prendre la poudre d'escampette cette fois-ci mais il a fait une telle impression lors de ces deux courses cet hiver qu'il devrait partir logiquement favori. Annoncé au mieux de sa forme et ayant repris de la fraîcheur, il tentera de "venger" son compagnon de couleur Imposant qui a joué de malchance dans cette course en offrant un premier succès à son propriétaire Guy-Jean Hamon et à son jockey David Berra dans cette course.

Kendo Du Montceau
Photo fournie par Popo de Kendo au saut du gros passage de route.

Néanmoins, malgré les deux superbes impressions laissées par Kendo du Montceau, ses opposants ont des raisons d'espérer. Sur les 6200 mètres de Pau, tout peut arriver et l'allongement de la distance ne devrait pas jouer en sa faveur de même qu’un terrain trop souple. Et puis l'opposition existe et est de bonne facture. En tête de celle-ci, le magnifique Le Krakatoa qui a effectué une course de rentrée très encourageante et très sage en terminant second après sept mois d’absence. En deux participations, il a fini troisième puis second l'an passé alors qu'il avait fait figure de vainqueur jusqu'à dix mètres du poteau. D'une régularité de métronome, très sur dans ses sauts, il a prouvé sa grande tenue en s'imposant sur les 7 300 mètres de l'Anjou Loire Challenge au Lion d'Angers aux dépens de Kiwi du Manoir. Lui aussi est un grand spécialiste du parcours puisqu'il n'a jamais fini plus que loin que troisième sur le cross palois.

Le Krakatoa
Le Krakatoa : taillé dans le roc
Il n'a couru qu'une seule fois cet hiver, terminant en tête du peloton à distance de Kendo, mais il va tenter d'offrir un premier grand cross de Pau à son entraîneur Loïc Manceau, qui a gagné quasiment tous les grands cross de France depuis deux ans sauf celui de Pau, là où il entraîne, un comble. Le colosse Le Krakatoa sera d'ailleurs épaulé dans cette tache par Vade In Pace qui avait franchi un palier l'hiver dernier en luttant à plusieurs reprises avec Le Krakatoa tout en se montrant perfectible dans ses sauts. Elle avait quelque peu déçu en terminant quatrième du dernier grand cross sans jamais pouvoir faire illusion pour un meilleur classement. Cet hiver, elle a un peu soufflé le chaud et le froid mais Christophe Pieux a été retenu de longue date pour cette course donc il convient de s’en méfier. Elle a chuté pour sa rentrée alors qu'elle était pleine de gaz dans le sillage de Kendo du Montceau, avant de s'imposer facilement en catégorie moins relevée devançant Nadou. La dernière fois, on s'attendait à la voir triompher mais elle n'a pu réellement accélérer après une course d'attente très prolongée et s'est contentée d'une quatrième place. L'état du terrain très souple est peut-être l'explication de cet échec. Il ne faut certainement pas l'éliminer sur cette relative contre-performance car cela ressemblait plus à une course de préparation pour amener la jument au top pour ce grand cross.

Monsieur Levicomte, treize ans, prendra part à son troisième grand cross de Pau. Victorieux en 2003 dans un bourbier en devançant Fairplay, il a chuté l'an passé alors qu'il était l'un des principaux prétendants à la victoire finale et qu'il allait librement au moment de sa chute. Cet hiver, il a mis un peu de temps à retrouver la bonne carburation tout en s'octroyant deux troisièmes places. En dernier lieu, dans un terrain qu'il l'avantageait et en profitant de l'absence de plusieurs ténors, il a renoué avec le succès en s'imposant très nettement pour finir après avoir contrôlé la course. Le beau gris arrive au mieux de sa forme au bon moment et avec son métier et sa pointe de vitesse finale, il va tout faire pour remporter une deuxième fois cette course. Un terrain alourdi l'avantagerait nettement, tout comme il avantagerait l'autre papy de la course Hawkso, treize ans également. Hawkso est la valeur sure de cette course puisqu'à l'image de son compagnon de couleur Corval, il truste les accessits dans cette course. Ce sera déjà son septième grand cross de Pau pour une seconde et trois troisièmes places. Il avait chuté en 2005 alors qu'il était l'un des gros favoris de la course et en 2006, il aurait certainement pu s'imposer s'il avait durci la course après le dernier passage des fromages. C'est sûrement l'une de ses dernières chances de remporter cette course qu'il mériterait largement d’avoir à son palmarès. Il a très bien couru lors de sa rentrée finissant second, avant de chuter bêtement à deux reprises, la dernière fois sur le plat dans le tournant. Il est plutôt à envisager pour une place malgré tout.

Monsieur LeVicomte

Patrice Quinton a mis les bouchées triples dans cette course puisqu'il sera représenté par les frères et soeurs de Kerser, Kivala et Levison, ainsi que par Miss Rochelaise. Cet hiver les pensionnaires de Patrice Quinton n'ont pas connu leur réussite habituelle, mais une première victoire dans ce grand cross de Pau serait une belle compensation pour le professionnel normand. Levison de Kerser est le seul à avoir déjà disputé ce grand cross en 2006 terminant lointain quatrième après avoir pris plusieurs accessits dans les préparatoires. Absent ensuite pendant plus de 18 mois, il s'est imposé avec la manière début janvier dans un lot modeste. Lors de l’ultime préparatoire, il est tombé en début de parcours si bien qu’on n’a pas pu le juger. Jusqu'a présent, il n'a pas encore montré qu'il avait la pointure de ce genre d'épreuves mais par contre il peut se placer. Sa soeur aînée Kivala de Kerser est une brave jument de cross très régulière qui a couru en progression pendant le meeting. Apres une chute pour sa rentrée, elle a terminé troisième derrière Vade In pace et Nadou avant de s'imposer nettement devant les deux dernières nommées et devançant aussi Kaceen. Sur cette distance et face à cette adversité,  cela ne s'annonce pas évident non plus pour elle de l’emporter. Miss Rochelaise est un peu dans le même cas de figure. Pour la gagne, elle semble barrée notamment par Monsieur Levicomte mais elle monte en condition et certaines de ses performances attirent l'attention. En juin dernier, elle avait longtemps galopé avec Sarako et Miss Collonges avant de s'incliner avec les honneurs à Lyon Parilly. Sa récente second place est encourageante mais il lui faudra afficher de nouveaux progrès sur cette valeur pour avoir de grandes prétentions.

Les deux autres partants devront certainement bénéficier de circonstances de courses (toujours possibles sur ce parcours) pour pouvoir jouer un tout premier rôle. Kaceen a beaucoup de métier et a déjà effectué un bel hiver en remportant une course et en prenant une seconde place. Septième de cette course l'an passé, il essaiera de faire mieux cette année. Les lignes ne plaident pas en sa faveur mais sait-on jamais. Nadou essaiera de faire aussi bien que Thou In Gold l'an passé qui avait suppléé son compagnon d'entraînement  Imposant pour remporter cette course. Malgré ses sept ans, elle a déjà une bonne expérience du cross palois mais elle va affronter un parcours bien plus exigeant qu'à l'accoutumée. Elle a montré sa forme en prenant deux places cet hiver mais elle coura en outsider. Elle sera associée à Nathalie Desoutter qui avait gagné cette course l’an passé. Pourquoi pas cette année une nouvelle surprise.

 

Liens relatifs


antonin Re: Prix Gaston de Bataille 2008, dimanche 3 février à Pau
Listed-Race
Listed-Race
antonin
Inscrit le : 22/1/2007Envois : 257
De : Marcoussis (essonne)
Merci flechter, ton analyse est parfaite!
Vous etes un vrai professionnel! :-)

--
Elevage d'airy
3/2/2008 11:28 Profil

LALO Re: Prix Gaston de Bataille 2008, dimanche 3 février à Pau
Groupe I
Groupe I
LALO
Inscrit le : 4/8/2004Envois : 1590
De : R.P
J'aime énormément tes présentations et récits de course. Et après t'avoir lu, je me demande si je ne suis pas un peu con de ne pas aimer l'obstacle. 8-)
4/2/2008 7:42 Profil Visiter le site

Drolededrame Re: Prix Gaston de Bataille 2008, dimanche 3 février à Pau
Groupe I
Groupe I
Drolededrame
Inscrit le : 12/7/2006Envois : 2203
De :
J'apprecie beaucoup tes analyses de courses notemment de cross que je lis toujours de bout en bout, c'est aussi bien qu'un professionnel aguerri, je pense que tu devrais en faire ta carrière.

FRED.
4/2/2008 12:38 Profil

- Page créée en 0.13 Secondes -