Portail hippique
Connexion
Pseudo

Mot de passe



Mot de passe perdu ?

Pas encore membre ?
Inscrivez-vous !
Navigation
Qui est en ligne ?
#34 invité(s)
#0 membre(s)
#16167: Membres enregistrés

Vous êtes Anonyme.
Inscrivez-vous maintenant !

Obstacle  : Grand Cross de Pau 2007 (Prix Gaston de Bataille, le 4 février à 16h05)
Envoyé par fletcherdebreon le 2/2/2007 17:31:59

Grand Cross de Pau 2007 (Prix Gaston de Bataille, le 4 février à 16h05)

Fairplay

Sur les traces du roi Fairplay

    Sur le papier, ce grand cross 2007 s'annonce palpitant. Le lot semble en effet de première qualité et le successeur du quadruple vainqueur de cette course et lauréat des trois dernières éditions Fairplay ne devrait pas être un vainqueur au rabais. Cependant, on se rappelle que l'édition 2004 promettait également énormément mais qu'elle avait été décapitée par les innombrables chutes dont celle mortelle de File La Mioche. Seuls 3 concurrents dont Fairplay avaient bouclé le parcours sans chuter et encore ....La seconde Kinamique avait connu un énorme sursis au saut de la banquette de bordeaux alors que Steve Haes avait joué un numéro d'équilibriste digne de Christophe Pieux pour rester en selle sur le vétéran Corval. A noter que cette années les conditions de course font que personne n'aura à rendre du poids. Espérons que  la course sera limpide et que le meilleur gagne!


Les participants :



Imposant (n° 5)

Imposant

        Incontestablement le grand malheureux des deux dernières éditions. En effet, en 2005, pour sa première tentative dans le grand cross de Pau, il n’avait échoué que d’un nez derrière le roi Fairplay en dépit d’une grosse faute commise au second saut du passage de route ce qui lui coûta la victoire. En 2006, il fut encore plus malheureux, y éjectant son cavalier David Berra, alors que la course lui semblait promise et qu’il était le grandissime favori. En effet, entre-temps, Imposant avait été impressionnant sur les 7 300 mètres du Lion d’Angers au printemps 2005 avant de remporter d’une classe tous les préparatoires au grand cross de Pau 2006. Pas revu depuis sa ballade de santé dans la seconde édition de l’Anjou-Loire Challenge en mai dernier, il sera présenté avec beaucoup de fraîcheur par son entourage qui lui a évité des combats sous des poids prohibitifs cet hiver. Un moment pressenti pour aller en Angleterre, le onze ans de Philippe Peltier va finalement rentrer directement dans ce grand cross pour essayer de remporter enfin cette course qui se refuse à lui. Cheval au fond inépuisable, superbe sauteur bien que commettant de temps en temps une petite bêtise, il va imposer son rythme d’entrée de jeu pour user ses adversaires et il faudra être fort pour aller le battre. Associé à Jérome Zuliani en remplacement de David Berra blessé, cela sera peut-être un atout supplémentaire pour lui car ainsi il ne sera pas associé à un jockey qui forcément aurait pu gamberger et appréhender le second saut des fromages suite aux deux malheureuses dernières expériences de cette course. Pour en revenir à Imposant, c’est le cheval de cross qui à mon avis a été le plus impressionnant depuis deux ans et dès lors il sera certainement redoutable.

Hawkso (n° 1)

    A douze ans, il va prendre part à son cinquième grand cross de Pau. Grand habitué des lieux à l’image de son ancien camarade de couleurs Corval (qui avait gagné cette course à l’age de onze ans), il va tenter de remporter cette course dont il a terminé second l’an passé et troisième en 2003 (chute en 2005 alors qu’il était l’un des grands favoris et dérobé en 2001 à 6 ans). Il a peut-être raté le coche l’an passé car après la chute d’Imposant au passage de route, son partenaire a préféré temporiser et jouer le titre au sprint contre Fairplay sur 200 mètres ce qui n’était peut-être pas la meilleure idée. Adepte des terrains lourds et des longues distances, ce fils de Solaine (gagnante de ce cross en 1991 avec Pascal Marsac) a également montré de bons moyens à Auteuil s’y plaçant à plusieurs reprises. Il aurait peut-être déjà remporté cette course s’il n’avait pas été tenté sa chance dans le grand cross de Dieppe en 2003 duquel il était rentré boiteux après avoir accumulé les fautes ce qui lui occasionna une absence de 18 mois. Cet hiver, il a couru proprement à deux reprises mais sans toutefois pouvoir rivaliser avec les deux représentants de Loïc Manceau. Il reste sur une chute aux fromages alors qu’il semblait bien en course. Si le terrain s’alourdit et avec l’allongement de la distance, il reste un candidat très sérieux à une place et même pourquoi pas à la victoire car on le sent sur la montante. Mais l’opposition cette année semble quand même particulièrement relevée et il devra fournir sa meilleure valeur pour espérer décrocher le titre.

Monsieur Le Vicomte (n° 4)

Monsieur LeVicomte

    Ce magnifique gris de douze ans va tenter (comme Escort Boy dans le grand steeple) de remporter son deuxième titre après celui de 2003. Cheval aux jambes d’argile sans quoi il aurait eu une toute autre carrière, c’est tout simplement le dernier tombeur de Fairplay sur les 6 200 mètres du cross palois. Ancien protégé de Guy Chérel avant d’être récupéré par Jean-Luc Guillochon, il était arrivé inédit en cross durant l’hiver 2002-2003 (après 4 victoires consécutives puis un accessit en province en steeple) ce qui ne l’avait pas empêché de remporter cette course après s’être bien comporté dans les préparatoires. Ayant bien couru en cross durant l’été 2004 (Granville, Dieppe et 4ième à Craon) sur des bons terrains qui ne l’avantageaient pas, il avait effectué un beau retour fin 2005 à Durtal avant de terminer second pas très loin d’Imposant début 2006 dans un des préparatoires en terminant comme à son habitude très fort. Malheureusement une nouvelle fois victime de la fragilité de ses jambes, il n’avait pu ensuite participer au grand cross. Cet hiver, il s’est montré à son avantage à deux reprises dominant facilement Kendo du Montceau pour sa rentrée avant de confirmer il y a deux semaines dans le dernier préparatoire. Cheval avec beaucoup de fond, superbe sauteur (une seule chute en courses en 1999 à Lyon Parilly) adorant le terrain lourd et possédant une pointe de vitesse remarquable, il connaît par cœur ce parcours et s’annonce comme un vainqueur potentiel.

Le Krakatoa (n° 3)

    A huit ans, ce pensionnaire de Loïc Manceau reste sur trois succès consécutifs sur le cross palois. Dépendant d’une écurie en pleine réussite il s’annonce comme l’un des chevaux à battre. Absent des pistes de février 2005 à décembre 2006, il s’est imposé d’emblée face aux meilleurs avant de répéter en résistant courageusement à sa compagne d’écurie Vade In Pace. Il a fait l’impasse sur le dernier cross préparatoire et se présentera avec de la fraîcheur. Il sera associé au redoutable Fernando de Oliveira, l'un des tous bons jockeys de cross-country et déjà lauréat de cette course avec Cuirassier du Roy. On se rappelle également qu’en 2005 alors agé seulement de six ans, il avait pris une magnifique troisième place dans cette course battu uniquement par Fairplay et Imposant, qui ne sont pas les premiers venus. A cette occasion, il a prouvé qu’il tenait la distance et il aurait peut-être même pu l’emporter déja ce jour la. En effet,  il avait été monté assez loin des autres chevaux et était venu terminer dans une action magnifique mais trop tard pour inquiéter les deux premiers. Dès lors, il fera partie des prétendants les plus sérieux à la victoire.

L’Ange du Boulay (n° 7)

L'ange du boulay

    Ce représentant de l’écurie Leray va avoir la lourde tache de tenter de succéder à son ancien compagnon d’écurie Fairplay, quadruple lauréat de cette course et parti à la retraite suite à sa victoire en 2006. Sur ce qu’il nous a montré cet hiver, cela semble une tache très compliquée car il n’a obtenu à ce jour qu’une lointaine cinquième place. Attention cependant car on se rappelle que l’hiver dernier, Fairplaynon plus n’avait pas été flamboyant pendant les épreuves préparatoires et il avait néanmoins répondu présent. On sait en outre qu'éric Leray sait parfaitement préparer ses chevaux pour le grand jour. D’ailleurs, L’Ange du Boulay avait remarquablement couru en mai 2006 terminant troisième sur les 7 300 mètres du lion d'Angers à distance certes d'Imposant mais il prouvait alors qu'il tenait la distance. C’est de loin la meilleure performance de sa carrière car jusqu’à présent, le cheval n’a pas encore montré qu’il pouvait rivaliser avec les tous meilleurs. Et comme le lot de dimanche semble très bien composé..... Malgré ses huit ans, il possède déjà pas mal d’expérience en cross  et sera associé à Anthony Blais qui connaît le parcours comme sa poche. En courant battu et en profitant des circonstances de courses, il peut faire l’arrivée mais cela ne semble pas être une priorité avant le coup même s'il est annoncé en grande forme.

Thou in Gold (n° 10)

    Cette deuxième représentante de Philippe Peltier s'est révélé l'hiver dernier sur le cross palois y remportant la bagatelle de 4 cross. Apres s'être imposée dans les cross des jeunes y battant Vade In pace, elle avait ensuite attaqué la catégorie supérieure et avait battu Hawkso, Iota Bleu et Sarako entre autre et s'annonçait alors comme une jument de grand cross. Gardée depuis pour ce meeting, elle a effectué une prometteuse rentrée sur les balais d'Auteuil avant de s'intercaler entre les deux Manceau le 12 décembre. Depuis, force est de constater qu'elle n'a pas convaincu puis qu'après avoir éjecté son cavalier dans le gué, elle a, semble-t-il, montré ses limites en pareille compagnie en plafonnant nettement dans le dernier préparatoire en devant se contenter d'une décevante troisième place. Cette jument adepte de la course en avant semble être limitée en tenue et la distance risque donc de lui être préjudiciable. Ses meilleures performances ont en effet toutes été enregistrées sur la distance de 4 600 mètres et les 6 100 mètres risquent donc lui paraître bien long. En outre, elle était présentée en début de meeting en condition déjà avancée et cela n'avait déjà pas suffi pour battre Le Krakatoa. Dès lors, cela s'annonce compliqué pour cette jument de sept ans d'envisager une revanche.

Kaceen (n° 2)

Kaceen

   Ce neuf ans, ancien pensionnaire de Thomas Trapenard, est un habitué du cross palois mais également des cross de Compiègne et de Fontainebleau. Il s’est d’ailleurs imposé en 2006 dans le grand cross de Fontainebleau, preuve de sa tenue, en y battant Sarako, même si ce dernier n’était pas encore le cheval qui allait se révéler comme l’un des meilleurs sinon le meilleur durant l’été 2006. Bien qu’étant un habitué des lieux, il n’a encore jamais disputé le grand cross local et courait les hivers précédents les cross juste en dessous de ceux des meilleurs. Bien qu'y portant pas mal de poids, il s'y comportait très honorablement. Cet hiver, il vient de bien se comporter à deux reprises dans les épreuves préparatoires (4ième à distance puis second). Cependant il s’était montré un ton en dessous des représentants de Loic Manceau et sa récente seconde place est certainement flatteuse vu qu’ils n’étaient que six au départ et qu’Hawkso est tombé. Malgré tout, ce courageux cheval va défendre chèrement ses chances et à l’issue d’un bon parcours peut espérer une 4ième ou 5ième place voir mieux en cas de défaillance ou de chute des favoris. De la à le voir gagner c’est autre chose mais on sait que pour gagner le grand cross de Pau, il faut faire le tour et ça c’est loin d’être une sinécure.

Ketty de Vaut (n° 9)

    Cette pensionnaire de Gérard-Paul Lévy va défendre les couleurs de l'est de la France, naguère si bien défendu par le champion Ucello du Lac. Agée de neuf ans, elle avait déjà participé au meeting de Pau il y a deux hivers de cela. Elle avait engrangé deux succès en catégorie inférieure avant de tenter sa chance dans le grand cross ou elle n'avait pu que figurer se contentant d'une septième place. Absente ensuite jusqu'en octobre 2006, elle a effectué une rentrée encourageante sur son parcours de prédilection à Nancy ou elle terminait seconde du bon Macaire Plum'Tee. Elle a ensuite gagné sa course avant de courir honorablement à Lyon Parilly dans un véritable bourbier. Quatrième à grande distance de Monsieur Le Vicomte pour son retour sur l'hippodrome palois, elle a ensuite chuté à la banquette irlandaise avant de se réhabiliter complètement la dernière fois en dominant nettement Kendo Du Montceau pour finir. Cela constitue certainement l'une des meilleures performances de sa carrière car en plus la manière a semblé convaincante. Cette dernière tentative peut donc lui donner quelques espoirs de bien figurer dans ce cross mais il faudra compter sur un parcours des plus limpides pour prétendre disputer l'arrivée.

Xaar Morinière (n° 6)

Xaar Moriniere

    Ce neuf ans entraîné par Etienne Leenders va tout simplement en l'espace de neuf mois participer aux trois cross les plus longs de france et les plus prestigieux. Il a en effet participé à l'Anjou Loire Challenge(7 300m) au Lion d'Angers dont il a terminé sixième après être certainement venu trop tôt, puis a très bien tenu sa partie dans le grand cross de Craon (6 000m) pour sa rentrée en septembre terminant quatrième dans un terrain qui ne l'avantageait guère. Il va donc ce dimanche défier les 6 200 mètres du parcours palois. Depuis Craon, il a bien tenu sa partie dans l'étape du Pin au Haras dans un lot bien composé terminant plaisamment à la quatrième place avant de décevoir quelque peu dans le grand cross de Saumur dont il n'a pris que la cinquième place. Il possède une bonne pointe de vitesse mais relativement courte si bien qu'il faut pianoter avec cet attentiste et venir vraiment au dernier moment ce qui n'est pas toujours facile. Cela peut explique des relatives contre performances. Cet hiver, il est revenu pour la seconde fois sur le cross palois qui ne lui avait pas vraiment réussi l'hiver précédent. Après une course honorable le 12 décembre ou il a terminé septième en étant venu trop tôt aux avants postes, il vient d'éjecter son cavalier de manière un peu stupide le 31 décembre. Pas revu depuis, il va miser sur sa fraîcheur mais sa réelle adaptation au parcours ne semble pas évidente. Il a de plus montré ses limites dans ce genre de lots et devra compter sur un parcours limpide et millimétré pour s'immiscer à l'arrivée. Difficile cependant d'espérer mieux qu'une trois-quatrième place avant la course mais sait-on jamais.

Vade in Pace (n° 8)

    Qui aurait pu penser il y a trois mois, mis à part son entourage, que cette femelle de sept ans allait se présenter au départ de ce grand cross et en être l’une des grandes favorites ? Personne certainement car si elle avait bien couru l’hiver dernier sur le cross palois dans les lots de 5 et 6 ans, elle ne s’y était pas pour autant montrer impériale. Elle n’en avait d'ailleurs gagné qu’un seul d’une encolure face à Miss Steel…. Les progrès accomplis depuis sont donc énormes d’autant qu’on a senti qu’elle avait encore une marge de progression assez importante notamment dans ses sauts sur la terre. Cet hiver, pour sa rentrée, elle a terminé troisième le 12 décembre avant de courir en progrès la dernière fois obligeant Le Krakatoa à s’employer jusqu’au bout pour conserver la victoire. Avec seulement onze parcours dans les jambes et une seule victoire, c’est un sacré exploit d’avoir réussi à l’amener au départ d’un grand cross de Pau. Sa chance est d’autant plus sérieuse que d’après son entraîneur la longue distance devrait avantager cette jument qui ne mollit jamais. On a donc hâte de la voir à l'oeuvre dimanche. On peut malgré tout craindre que son inexpérience sur un tel parcours ne la desserve, surtout  face à des chevaux très endurcis comme ceux qu'elle va affronter dimanche.

 

Liens relatifs


Anonyme Re: Grand Cross de Pau 2007 (Prix Gaston de Bataille, le 4 f



Merci Fletcherdebreon pour ce formidable article. Aucune presse hippique n'aurait pu faire mieux ! C'est tout simplement génial :genial: :genial:
J'ai une petite préférence pour Monsieur le Vicomte et bien sûr Imposant mais là... le poteau est loin, que le meilleur gagne et surtout je souhaite que tout le monde rentre sans mal. (File la Mioche était ma chouchoute, elle serait devenu une grande championne)
2/2/2007 18:32

Kaieul Re: Grand Cross de Pau 2007 (Prix Gaston de Bataille, le 4 f
Groupe I
Groupe I
Kaieul
Inscrit le : 9/5/2006Envois : 1268
De : Hauts-de-Seine
Oui une pensée pour cette championne qu'etait File la Mioche elle franchissait les obstacles du cross palois tellement facilement.
C'est vraiment dommage qu'elle se soit tuée en course. Pensée à elle ...


Pour cette année, j'aimerais bien qu'Hawkso gagne cette course même si ça ne sera pas facile il est souvent placé. Sait-on jamais ...
2/2/2007 20:02 Profil

Drolededrame Re: Grand Cross de Pau 2007 (Prix Gaston de Bataille, le 4 f
Groupe I
Groupe I
Drolededrame
Inscrit le : 12/7/2006Envois : 2203
De :
Merci Fletcher pour ton reportage qui vaut 10 articles de paris turf qui donne jamais autant de precisions et de si jolies photographies sur les chevaux.
J'ai un petit faible pour Le Krakatoa, pour sa beauté, son nom hors norme et son potentiel étonnant, mais tout les concurrents ont mon admiration tant le cross reste une specialité de haute difficulté et qui demande à ses participants tant jockeys que chevaux de grandes capacités sportives.
Bonne chance à tous ces athlètes.
3/2/2007 10:43 Profil

croustibat Re: Grand Cross de Pau 2007 (Prix Gaston de Bataille, le 4 f
Groupe II
Groupe II
croustibat
Inscrit le : 2/6/2005Envois : 569
De : maine et loir
super article! bravo fletcher ;-) petit dommage on voir pas la princesse qui tient le crack fairplay lol :D

Aller L'ange du boulay!!!! :-D :-D :-D
3/2/2007 17:36 Profil Visiter le site

levieuxbourg Re: Grand Cross de Pau 2007 (Prix Gaston de Bataille, le 4 f
Groupe II
Groupe II
levieuxbourg
Inscrit le : 1/2/2006Envois : 569
De :
:-x merci mick pour cette presentation superbe qui a du te demander beaucoup de temps,a travers ces reportages,on a envie de regarder cette grande course...... :ola: :ola: :ola:
4/2/2007 12:16 Profil

- Page créée en 0.15 Secondes -